Peter Lindbergh

« Voilà quelle devrait être la responsabilité des photographes aujourd’hui : libérer les femmes, et finalement tout le monde, de la dictature de la jeunesse et de la perfection. »
Cette phrase du plus cinématographique photographe de mode Peter Lindbergh résume à peu près tout son travail. Il est mort ce mardi, laissant derrière lui ce style « glamour naturel » qu’il avait inventé.
La famille de Peter Lindbergh avait fui la Pologne alors qu’il était bébé pour s’installer à Duisbourg, dans l’ouest industriel de l’Allemagne.
Passionné de sculpture et de cinéma allemand de l’entre-deux-guerres, il a étudié à l’Académie des Beaux-Arts de Berlin, avant de rejoindre le magazine Stern comme photographe qui travaillait à l’époque avec des grands noms comme Helmut Newton et Guy Bourdin. Il s’installe à Paris dans les années 1970.
Peter Lindbergh a révolutionné la photographie de mode. Ses portraits en noir et blanc, sur fond de paysages industriels, étaient devenus sa marque de fabrique et avait contribué à l’éclosion du phénomène des super-modèles. Naomi Campbell, Cindy Crawford, Claudia Schiffer, Kate Moss…
En 1988, le photographe partit à Los Angeles avec un groupe de modèles qu’il trouvait différentes pour les photographier sur la plage, tout simplement, juste habillées d’une chemise blanche et à peine maquillées. Ces mannequins (Christy Turlington, Linda Evangelista, Tatjana Patitz, Cindy Crawford, Stephanie Seymour, Naomi Campbell) inaugurent soudain une nouvelle ère, celle des «supermodels». La simplicité, la spontanéité affichée, avaient complètement pris de court les responsables du magazine Vogue américain pour lequel Peter Lindbergh travaillait. On sortait des photos sophistiquées, hors du temps, inaccessibles, pour entrer dans le monde réel.
Avant tout, il voulait projeter l’image d’une femme forte et libre.
« J’étais plus enclin à montrer une femme indépendante, ayant l’esprit d’aventure, responsable de sa vie, indifférente au statut social et émancipée des hommes. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *