Retour de voyage

Me voici tout juste de retour de Guadeloupe. Une semaine pour se reposer, se retrouver…
Le temps de poser mes valises et je posterai quelques photos de cette île et de mon carnet de voyage.
Un vrai paradis la Guadeloupe. On ne sort pas des clichés, il y a bien la mer et sa couleur turquoise qu’on ne dirait pas naturelle sur les cartes postales, le temps qui passe en un éclair du soleil à la pluie, les cocotiers, les fruits exotiques absolument délicieux, les forêts tropicales et leur végétation luxuriante, les champs de canne à sucre, de bananiers, de noix de coco, la grandeur des paysages, le soleil qui se lève à 4 heures et le jour qui tombe brutalement à 18 heures…
Et puis il y a les gens, pas vraiment accueillants, quelques violences verbales et de la froideur dans la chaleur étouffante… La plupart d’entre eux n’aiment pas les continentaux, un sentiment à mettre sans doute sur le compte de l’esclavage qui reste ancré dans les mémoires depuis des générations. Il est vrai que c’est la première fois que je ne me suis pas senti à l’aise dans un pays, qui est la France pour celui-ci ! Dommage, car j’aurai aimé dire « un jour, je reviendrai ».

Image © Christophe Renoux

2 réflexions au sujet de « Retour de voyage »

  1. Ben ouaip… je ne pense pas seulement l’esclavage, mais le sentiment d’une exploitation d’un autre genre (tourisme). Le fait aussi que les continentaux ne font que passer…
    Heureux de votre retour. Car il semblerait que vous soyez partis avec le soleil et la chaleur (égoïstes !) 🙂

  2. Oui, c’est certain, le tourisme envahisseur, qui doit prendre les gens en photo comme des curiosités, j’imagine… Mais en Inde ou en Grèce par exemple où le tourisme est énorme, ils t’accueillent, t’aident quand tu en as besoin, avec beaucoup de chaleur. Là, c’est loin d’être le cas, même dans les coins les moins touristiques de l’île !
    Pour le soleil, ça oui, il était au rendez-vous, ce fut une fournaise permanente. On en a rapporté un bout pour ce week end !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *