Un jour, un instant

salle_moliere_lyon

Lyon, Salle Molière. Jeudi 30 novembre 2017. 20h37.
Juste avant l’entrée du chanteur. Cet instant délicieux où l’on se pose dans son fauteuil en attendant de plonger dans un univers qu’on connait bien, en espérant de la surprise et de l’émotion. Impatiemment. Hier soir, dans la petite et chaleureuse salle Molière de Lyon, que le chanteur adore tant, il y eut des frissons d’émotion, de la douce folie, de l’extrême délicatesse dans les arrangements, une voix, trois voix, des instants drôles et graves et l’intimité toute proche.
La journée du lendemain n’aura pas suffit à défaire ce nuage moelleux et confortable qui nous entourait.
Albin de la Simone, merci.

3 réflexions au sujet de « Un jour, un instant »

  1. Bonjour Christophe,
    la lecture de ton billet me fait frémir d’impatience… j’ai rendez-vous le 19 décembre avec Albin de la Simone, pour un concert à Massy, où j’ai déjà eu la chance de l’entendre chanter. J’ai le souvenir d’un moment délicieux, tendre, raffiné, d’une parenthèse de poésie et de tendresse même. J’ai hâte d’y être. Son dernier album est une réussite. Merci pour le partage.

  2. Cher Christophe , je confirme et j’ai eu la chance de vivre ce merveilleux moment d’émotion, de vérité et de simplicité comme rarement atteint. Fernand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *