Défi du samedi

Suite du défi de la semaine : une photo et un texte…
SAMEDI

indienne
Elle avait installé des guirlandes d’œillets d’Inde autour d’elle, puis aligné consciencieusement des coupelles de terre le long des berges du fleuve et attendait que le soir tombe pour les allumer. Elle attendait. Avec la patience d’un sage, les bras croisés. Elle attendait que le jour s’en aille pour honorer les Dieux, parce qu’en Inde, c’est la nuit qu’on s’adresse à eux. Plongés dans l’obscurité, ils ne voient pas la misère du monde, éblouis par les milliers de petites flammes qui scintillent devant leurs yeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *