Atelier du jour

marin

Il pleut dehors, il pleure dedans… Petit accident sans gravité ce matin sur le chevalet, de l’eau a coulé d’un manche de pinceau mal essuyé juste sous l’œil de mon personnage !
Mon marin serait-il triste ? L’eau du bain viendrait-elle de ses pleurs ? Ou alors l’eau du bain a éclaboussé sa joue. Oui, c’est plutôt ça, c’est l’eau du bain…

Atelier du jour

petit_mousse - copie

Quelques lettres blanches reçues ce weekend sont collées sur la toile. Blanc sur blanc, elles ne se révèlent qu’avec la lumière.
Il peut dehors, il y a de l’eau sur mon chevalet et « Le petit mousse » est en cours de finition…

Atelier du jour

J’ai reçu ce matin dans ma boîte aux lettres une pochette surprise avec de quoi m’inspirer pour mon travail en cours, et aussi… chausser mes pieds !
Merci à Fabienne pour Frida, pour cette enveloppe remplie de « lettres aimées », oiseaux à accrocher, sachets de thé… De quoi accompagner nos deux univers pour notre prochaine exposition commune !

lettres_aimees

Inspiration

inspiration

Atelier du jour

atelier

Le travail reprend de plus belle à l’atelier. Miss Inspiration est revenue me chatouiller les pinceaux et je m’aventure vers des histoires d’eau…
A suivre…

tatoo

poissons_rouges

Inspiration en infusion

inspiration

J’ai des amis formidables. On me souhaite du bonheur et de l’inspiration, et tout ça est dit avec des fleurs. Du muguet d’un côté et de la menthe verte, verveine, matricaire et calendula de l’autre.
Une tisane pour être de nouveau inspiré, c’est toute une poésie au fond d’un bol. Des fleurs pour retrouver mes pinceaux…
Je dois avouer que cette dédaigneuse Inspiration m’est revenue le matin même du 1er mai ! Comme quoi, la fête du travail…
Dans ces nouvelles peintures, il y aura des fleurs, des fruits, des poissons rouges, du café, une bière, des cœurs qui vont battre et des histoires d’eau.
A suivre…

1er mai

Quelques brins de muguet de mon jardin pour des promesses de bonheur… et belle journée à vous !

1_mai

Atelier du jour

atelier_30_04

Je dois bien l’avouer, l’inspiration me manque depuis quelques semaines. Mis à part deux ou trois pièces réalisées et mes sachets de thé que je continue de peindre quotidiennement, pas d’envie, pas d’imagination, pas de thème en vue… Et trois expositions sont prévues dans les prochains mois. Mais ce weekend, j’ai acheté des toiles de 120 par 40 cm, et ce format pas très classique m’inspirera sans doute des choses inhabituelles. Sans doute… Ou peut-être…
L’inspiration n’en fait qu’à sa tête, et nous sommes bien démunis face à son silence. J’attends qu’elle frappe de nouveau à ma porte et je lui sourirai alors en lui souhaitant la bienvenue ! Amoureusement.

Biennale des Arts Multiples

Demandez le programme !
Voici les acteurs et les manifestations de cette prochaine biennale qui arrive à grands pas.

biennale_arts_multiples_programme

Atelier du jour

Mon atelier ce soir…
C’est un peu comme s’il y avait eu un courant d’air par ici, mais malgré le désordre apparent, je sais exactement où chaque chose se trouve. Honte ?! Ben non, même pas ! Un atelier, ça respire, ça ébouriffe, ça rassure, on y espère, on s’y inquiète aussi un peu, on y mange parfois sur le pouce entre deux coups de pinceaux parce qu’on a trop envie de poursuivre son travail, on y boit du thé, on y écrit, on y dessine, on y croque, on s’y attendrit et on s’émeut, on y est amoureux, on y souffre, on y sourit, on s’y retrouve tôt le matin en caleçon, à peine réveillé ou bien tard le soir à veiller, d’ailleurs ici la musique ne s’arrête qu’à l’heure du coucher, et puis on y rêve, on étudie, on lit, on cherche, c’est un peu secret et personne n’y entre facilement ou alors juste un peu et pas trop longtemps, c’est l’endroit où l’on se doit de dire la vérité, de dépeindre ses sentiments et de s’y installer avec envie, c’est comme une maison, un déjeuner sur l’herbe, un quatre-heures gourmand partagé, un voyage inattendu, l’immensité du désert et ses promesses à venir, le chant d’un oiseau au lever du jour, une caresse sur la main ou un baiser dans le cou…
Un atelier c’est comme la vie.

atelier

« Biennale des Arts Multiples »

En préparation, la 8eme biennale à Vaux en Beaujolais, qui s’appelle cette année « des Arts Multiples ».
Voici l’affiche, signée Fabienne Germain, avec qui je partagerai un même espace pour une exposition à quatre mains.

biennale_arts_multiples

Terre chinoise

Après deux jours entiers à travailler la terre, voici la naissance d’une chinoise fleurie. En attendant le travail d’engobes, de motifs et de couleurs…
Mettre des formes dans mon travail, imaginer mon travail en volume puis inventer d’autres couleurs, d’autres histoires, d’autres dessins.

terre_chinoise

Mes tableaux chez vous

tableau_chez_vous

Beau oui comme Bowie

Récréation du jour… Retour au classique pour le portrait d’une icône. D’après une photographie noir et blanc de Bowie signée Helmut Newton.
Bluebird… Il va en falloir des oiseaux bleus pour colorer notre ciel gris.

Et j’entends Adjani chanter « Beau oui comme Bowie… »

bowie

Mail Art. Appels

Et voilà de nouvelles occasions d’envoyer des enveloppes créatives, avec de vrais timbres cette fois-ci !
Pour celles et ceux qui voudraient faire vagabonder leurs idées…

zu

paques

 

Atelier du jour

La tête entre les mains…

tete_marionnette

Atelier du jour

Travail en cours…
Depuis plusieurs jours, me voilà à la création d’une composition en carton. Les pièces sont découpées une par une, puis après les collages la peinture arrive. Une fois le fond fini, le tout est assemblé quand chaque morceau est terminé.
Il manque un rouge éclatant sur les lèvres et des fleurs dans les cheveux. Après ça, notre espagnole sera sous un verre bombé, comme certains cadres renfermant des objets de curiosités.
A suivre…

P1170599

work_in_progress_2

work_in_progress_3

work_in_progress_4

Jacques Higelin. Monté au ciel

Après « Tombé du ciel », il y retourne, avec les étoiles pour compagnes.
Un grand poète nous quitte. Tristesse…

« Sur la terre des damnés, solitaire,
Étranger aux vérités premières énoncées par des cons,
J’avais touché le fond de la misère
Et je crie, et je pleure, et je ris au pied d’une fleur des champs,
Égaré, insouciant dans l’âme du printemps, cœur battant,
Cœur serré par la colère, par l’éphémère beauté de la vie. »
(« Tête en l’air »)
« Et dis-toi qu’il n’y a pas de plus grand malheur que de laisser mourir le rire dans ton cœur »
 

jacques-higelin

Mes tableaux chez vous

tableau_chez_vous

Portrait de caillou

Aujourd’hui, mon caillou préféré se balade chez Kahlo…

frida_kahlo_3

frida_kahlo_1

frida_kahlo_2