Tamino

De la douceur qui réchauffe en plein cœur d’un hiver glacial…
Tamino, surnommé « L’ange ténébreux ». A 21 ans, ce garçon est déjà un grand, son « Habibi » le prouve comme les autres titres de son trop court premier EP. C’est un peu comme si un petit frère de Louis Garrel avait avalé Jeff Buckley et Radiohead à la fois, mais ses origines belges et égyptiennes font que son style n’appartient qu’à lui. Envoûtant ? Renversant ? Sans doute les deux à la fois.

1 Commentaire(s)

  1. Incroyable voix et sonorités. Etonnant pour un si jeune homme.
    merci pour ce partage. Il pourrait être dans la play list de France Inter.

    audrey | Avr 2, 2018 | Répondre

Poster un Commentaire