Narcisse et Goldmund

yasmineLa vente de ce tableau m’a fait parler du livre peint entre les mains de cette « Yasmine » : Siddharta, Hermann Hesse.
Mais c’est d’un autre livre du même auteur dont j’aimerais parler aujourd’hui, Narcisse et Goldmund. Livre qui m’a profondément marqué il y a bien des années, à un moment d’égarement où je cherchais quelques réponses.
Le thème de la dualité entre sensualité et spiritualité, le corps et l’esprit. Un livre pour aller à la rencontre de soi-même, sans heurt et avec légèreté, dans la beauté des mots.

Petit résumé :
Moyen Age. Le jeune Narcisse est calme, brillant, sage et philosophe. Sa vie s’écoule au couvent de Mariabronn, où il enseigne à de jeunes garçons. Il représente la règle, le savoir théologique et la méditation.

Son élève Goldmund, jeune et beau comme un archange est torturé, intelligent, et troublé par sa nature qu’il n’arrive pas encore à maîtriser. Bien qu’il ne soit pas fait pour la vie monacale, Narcisse décèle en lui une nature d’élite.
Malgré l’incomparable amitié qui lie les deux hommes, le novice quitte le monastère pour se livrer à la vie dévorante qui hante ses rêves. Découvrir le monde et ses plaisirs, et se découvrir lui-même. Chaque rencontre est une étape, une épreuve ou le Bien et le Mal se côtoient.
Son esprit candide et généreux se révolte contre l’injustice et la cruauté de l’Homme, et seul l’Art et la Création trouvent grâce à ses yeux.
Renoncer à la plénitude de l’existence, à sa Liberté et à la Création lui est impossible. Seule fidélité : Narcisse, son ange bienveillant, qui dans son amour désintéressé l’avait conduit vers cette introspection.
Ce roman, ode à la vie fugitive et à la quête du Beau est riche en réflexions sur le sens de la vie, et peut se lire comme un roman d’aventure à travers l’Allemagne du Moyen-Age ou comme un roman initiatique.
Narcisse et Goldmund, une émotion pure qui reste intacte dans ma mémoire…
Le genre de livre qui se révèle à vous quelques temps après pour déverser toute sa puissance, et qui, lorsqu’il trouve enfin écho dans votre esprit, telle une soudaine illumination, peuvent vous bouleverser.

Lire la 4eme de couverture du livre :

C’est dans l’Allemagne du Moyen Age qu’Hermann Hesse, prix Nobel de Littérature, a situé l’histoire du moine Narcisse et de Goldmund, enfant très doué qu’on lui a confié et auquel il s’attache. Il sent que sa vocation n’est pas le cloître et l’aide à choisir sa voie. C’est alors pour Goldmund la vie errante, les aventures galantes ; il se décide, par sagesse, à devenir sculpteur : l’art sera une façon de chercher le beau. Philosophe autant que poète et romancier, Hermann Hesse aspire à une civilisation idéale où il y ait équilibre entre spiritualité et animalité : toute son œuvre est imprégnée de ce désir de conciliation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *