Travail à quatre mains

Un virus et des centaines de kilomètres nous séparent mais il est si bon de travailler sur la sculpture d’un ami. Un peu comme s’il était à côté et que nous partagions ce moment d’intimité et de création, ainsi qu’on partage un café après un bon repas tout en échangeant sur notre art et nos inspirations. Un dialogue à distance, bien étrange… Mais magie de travailler à quatre mains dans ces instants si particuliers.
Avec Serge Castillo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *