Notre-Dame en flamme

Notre-Dame s’en va en fumée ! Dire adieu, comment est-ce possible ? Chef-d’œuvre architectural avec tous ses trésors à l’intérieur qui a traversé notre Histoire, la révolution, la première et seconde guerre mondiale… Sa flèche vient de tomber… Le cœur de Paris s’effondre…
Les neufs cloches ont chacune un prénom, Marie, Gabriel, Anne
Geneviève, Denis, Marcel, Etienne, Benoît Joseph, Maurice et Jean Marie. C’est dans les flammes qu’elles pleurent… Elles aussi.

Notre-Dame est bien vieille : on la verra peut-être
Enterrer cependant Paris qu’elle a vu naître ;
Mais, dans quelque mille ans, le Temps fera broncher
Comme un loup fait un bœuf, cette carcasse lourde,
Tordra ses nerfs de fer, et puis d’une dent sourde
Rongera tristement ses vieux os de rocher !
Bien des hommes, de tous les pays de la terre
Viendront, pour contempler cette ruine austère,
Rêveurs, et relisant le livre de Victor :
— Alors ils croiront voir la vieille basilique,
Toute ainsi qu’elle était, puissante et magnifique,
Se lever devant eux comme l’ombre d’un mort !

Gérard de Nerval

Une réflexion sur « Notre-Dame en flamme »

  1. Bonjour Christophe,
    merci pour ton article. Peu de mots sont assez forts pour décrire l’immense sidération dans laquelle nous ont figé les terribles images télévisées d’hier soir … voir ND avec sa charpente magnifique composée de tant d’arbres qui ont poussé il y a quelque mille ans partir ainsi en fumée, à jamais, n’était pas concevable mais c’est pourtant arrivé. Tous, laïcs comme croyants, sommes abasourdis d’une telle perte, ND fait partie de nous, c’est un pilier, une référence, un abri, un trésor qui fait tellement partie de notre patrimoine et de nous que nous nous levons aujourd’hui avec « la gueule de bois » devant cet immense désastre, cette catastrophe. Même reconstruite, ce que je souhaite ardemment, ce ne sera plus jamais pareil. Amitiés de Dentellebleue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *