Disparition de Jacques Perrin

L’acteur Jacques Perrin vient de nous quitter…
Maxence à la coiffure peroxydée, peintre cherchant son idéal féminin, et puis Prince de Peau d’âne, ces personnages ont été source d’admiration et d’inspiration pour moi depuis toujours. Juste de la grâce, un sourire, une gentillesse, loin des héros aux super-pouvoirs. Le garçon chic qu’on aurait aimé avoir comme frangin, comme ami… C’est lui que j’avais imaginé autour d’un autoportrait entouré de mes personnages fétiches et récurrents il y a quelques mois.
Une étoile de plus dans notre ciel…
« … Elle a cette beauté des filles romantiques, et d’un Botticelli le regard innocent, son profil est celui de ces vierges mythiques qui hantent les musées et les adolescents … »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *