Possession

Tout est dit dans le titre !
Voici une scène qui me fascine et me laisse sans voix à chaque fois que je la regarde. Scène mythique du couloir de métro… Regardez bien c’est presque un plan séquence (il y a 2 coupures) et le réalisateur est collé au plus près de l’actrice. Numéro hallucinant… (à 2minutes 35 de la vidéo, mais on peut tout voir pour se mettre dans l’ambiance)
Comment fait-on pour entrer dans un tel état? Quelle sorte de concentration doit-on avoir juste avant de jouer? Bon, la réponse est peut-être du au fait du réalisateur (Zulawski, je déteste!), mais le talent d’Isabelle Adjani ici est phénoménal.
Je me demande parfois qui, à part elle, aurait pu tourner une telle scène?
Un rôle qui atteint des sommets d’hystérie, de brutalité, et qui a été récompensé à l’époque par le césar de la meilleure actrice et le prix d’interprétation à Cannes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *