Into the wild

« Il est au sein des bois un charme solitaire
Un pur ravissement aux confins du désert
Et de douces présences où nul ne s’aventure
Au bord de l’océan qui gronde et qui murmure
Sans cesser d’aimer l’homme, j’adore la Nature »

Lord Byron

inthewild

C’est avec ces mots que commence le superbe film de Sean Penn que je viens de voir. Oui, je sais, j’ai un an de retard ! Mais il n’est jamais trop tard.
Emouvant, marquant, fort et beau. Histoire d’une Liberté Absolue au cœur d’une nature brute, parfois hostile. Union de l’homme et de la nature…
(Moment d’émotion devant la « montagne du Salut » si belle, avec son bâtisseur singulier Léonard knight, que je ne m’attendais pas à voir !)

Rapide résumé : un jeune homme, fraîchement diplômé et promis à un brillant avenir, délaisse ce chemin tout tracé et prend la route, en quête d’une vie authentique. Ses rencontres pour rejoindre l’Alaska vont changer sa vision de la vie et du monde. D’après le roman de Jon Krakauer, lui-même tiré d’une histoire vraie avec l’aide du journal intime de Christopher McCandless.
L’acteur Emile Hirsch est éblouissant, jeté corps et âme dans cette aventure extrême, et un tournage éprouvant.
Voyage au bout de la solitude et exceptionnelle aventure humaine…

Voici la bande-annonce :

3 réflexions au sujet de « Into the wild »

  1. Oui, et je ne te comprends pas, ce film est un chef-d’oeuvre, une belle remise en question de la vie, de la société et du bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *