Vincent fait son cinéma

delerm2

Oui, je fais partie de ceux qui aiment Vincent Delerm.
J’aime ses textes, nourris de cinéma et de littérature, sa manière bien à lui de nous dépeindre le quotidien, les habitudes, le temps qui passe, les histoires d’amour, et l’ironie avec laquelle il perçoit nos petits travers…

Samedi soir, concert unique de Vincent Delerm au Parc des Oiseaux à Villars-les-Dombes.
Arrivée sur le lieu du concert, au milieu des volières, il est 21 heures. Une scène au bord d’un grand étang, des gradins dans un petit amphithéâtre. La pleine lune, un ciel étoilé…

Pour ce spectacle inédit, des arrangements ont été réalisés spécialement avec un orchestre philharmonique, mêlant des morceaux habituels de Delerm à des reprises de bandes originales de films de la nouvelle vague qui ont inspiré le chanteur. Entre chaque chanson, on écoute avec attention un enregistrement d’Alain Souchon qui lit une lettre émouvante que François Truffaut lui avait écrite, un texte amusant décrivant l’univers de Jacques Tati, et Delerm nous raconte, non sans ironie, un pénible diner pendant un festival à Cabourg. C’est très drôle, et quand on sait que ce garçon a fait du café théâtre, on ne s’étonne guère de l’efficacité de ses textes et de sa façon de les déclamer.

Parfois, on entend un canard au loin, qui fait sourire le chanteur…

Arrive la magnifique chanson « Deauville sans Trintignant ». Les projecteurs dessinent des rosaces qui tournoient sur les arbres de l’autre côté du lac… Après le « …c’est un peu décevant Deauville, sans Trintignant », les violons pleurent leur belle mélodie, tandis qu’un vol de cigognes survole le lac et traverse les lumières des projecteurs sous le regard de la plein lune. C’est beau… De ces moments où l’émotion vous prend au ventre, remonte dans votre poitrine, votre gorge, pour finir au bord de vos yeux.
Il y a toujours de belles émotions dans les concerts de Vincent Delerm. A chaque fois que je viens le voir, je frissonne ainsi…
Si vous aimez son univers allez le voir en concert, il vous étonnera très certainement.

Reste à savoir si les oiseaux ont apprécié sa musique?

Ane Brun

anebrun
Ane Brun
, de son vrai nom Ane Brunvoll est une chanteuse auteur compositeur norvégienne née en 1976. Vivant à Stockholm, c’est là qu’elle débute et enregistre ses premiers enregistrements. Cinq albums à ce jour (dont 2 « Live »), mais un seul trouvable en France, « Changing of the Seasons ». On pourra néanmoins se procurer le tout prochain qui sortira le 14 septembre en France.
J’adore sa voix si particulière, sa musique, et les instruments légers qui l’accompagnent. Comme un écrin, ils mettent en valeur sa sublime voix…

Voici la critique de l’album « Changing of the Seasons » par Télérama, suivie du clip de la chanson « The dancer » enregistrée en public :

« Une voix ensorcelante, un songwriting léché et une production boisée : Ane Brun, la bonne nouvelle scandinave de la rentrée ! Ane Brun revient avec son troisième album studio. Produit entre Stockholm et Reykajvik par Valgeir Sigurðsson (producteur de Björk, CocoRosie, Bonnie ‘Prince’ Billie, Antony and the Johnsons), Changing of the Seasons marque le retour d’une des voix les plus bouleversantes de la Norvège. Pour marquer son rapport privilégié avec notre pays, une édition exclusive à la France a été réalisée. Cette édition spéciale offre deux merveilleuses reprises inédites, le ‘’Big In Japan’’ d’Alphaville et le ‘’True Colors’’ de Cindy Lauper. On y trouve surtout un morceau chanté en français et réalisé en collaboration avec les Suédois jazzy de Koop. L’accent exquis d’Ane Brun sur cette version française de ‘’Island Blues’’ fait déjà le bonheur des programmateurs radio hexagonaux. « D’ascendance classique (Joni Mitchell, Rickie Lee Jones), miss Brun retrouve aussi la meilleure veine de la divine Hollandaise Mathilde Santing et impose en douceur sa patte. Un instant triviale, sublime au coup d’après.» TELERAMA


Boris

Irrésistible chanson « à l’italienne » suivie d’une interview en anglais.
Court mais bon…

cd

Sortie du jour…
D’Olivia Ruiz à Philippe Katerine en passant par M, Juliette, Arthur H, Emily Loizeau ou les comédiens Jean-Louis Trintignant, Edouard Baer et Carole Bouquet, la scène française rend hommage à Boris Vian avec un double album de reprises également décliné sur scène.
Dommage peut-être que Carla Bruni chante la « Valse des mannequins » (et non pas « Fais-moi mal, Johnny »), et qu’Arielle Dombasle reprenne « j’suis snob ». Un peu trop évident non?

Raoui (le conteur)

souadmassiVoilà une chanson de Souad Massi que j’aime particulièrement.
Jeune femme algérienne née en 1972, avec des cicatrices plein ses chansons, elle possède la richesse mélodique des grandes prêtresses du folk, et poursuit ainsi cette tradition de conteuses en devenant la mille et une lumière céleste de la musique.
Juste une guitare, une voix prenante, et des notes qui frissonnent…
Un petit bijou, simple et précieux.

Traduction:

Raconte, ô conteur
Raconte une histoire, qu’elle soit une légende
Parle-nous des gens d’antan
De Loundja, la fille de l’ogresse et du fils du Sultan

Commence par « Il était une fois »
Offre-nous des rêves
Commence par « Il était une fois »
Chacun d’entre nous a une histoire au fond de son cœur
Raconte, oublies que nous sommes grands
Comme si nous étions des enfants
Nous voulons croire à toutes les histoires
Parle-nous du paradis et de l’enfer
De l’oiseau qui n’a jamais volé
Donne-nous le sens de la vie

Raconte, comme on t’a raconté
Sans en rajouter, sans en enlever
Prends garde, nous avons une mémoire
Raconte, fais que l’on oublie notre réalité
Abandonne-nous dans ce « Il était une fois ».

Et si vous voulez lire les paroles originales, les voici…
Continuer la lecture de Raoui (le conteur)

Plus tard quand tu seras grand…

Spéciale dédicace pour Amélie…

Paroles: Aldebert, Maxime Le Forestier.
Musique: Aldebert.
Extrait de l’excellent Album « Enfantillages », pour les petits et les grands.

Pourquoi les gens disent toujours
« Plus tard, quand tu seras grand » ?
Moi qui grandis tous les jours
Je suis là et j’attends

J’attends que le jour se lève
De réaliser le rêve
Aujourd’hui et maintenant
De n’être plus un enfant

Je patiente doucement
Que l’on veuille seulement
M’accorder une seconde
Un petit morceau de monde

Continuer la lecture de Plus tard quand tu seras grand…

Divine Gardot

melodyg1

Née en 1985 dans le New Jersey, Melody Gardot s’initie très vite à la
musique et au chant, et devient chanteuse dans des clubs de la région de
Philadelphie alors qu’elle n’a que 16 ans.

A 19 ans, alors qu’elle est en balade à vélo, une voiture la percute violemment. La jeune chanteuse, alors étudiante en stylisme, échappe à la mort de justesse et souffre de séquelles importantes au cerveau et à la colonne vertébrale, ce qui génère douleurs musculaires, problèmes moteurs, extrême sensibilité à la lumière et au bruit.

Ses médecins lui conseillent, entre autres, la musicothérapie qui
peut parfois réparer une névropathie du cerveau après un tel traumatisme.
Continuer la lecture de Divine Gardot