Category: La Maison du Chat Perché

Beaujolais du Lonely Planet »

lonely_planet_beujolais_1

Surprise en ouvrant le guide Lonely Planet sur « Le beaujolais en quelques jours », paru cette année, de voir qu’il y a une jolie critique sur la Maison du Chat Perché.
Sur la page de Ternand bien entendu, »l’un des plus charmants villages de la région » !
Merci à Olivier Cirendini.

lonely_planet_beujolais_2

lonely_planet_beujolais_3

Ateliers Révélés 2017 »

Les « Ateliers Révélés » ont fermé leurs portes dimanche 1er octobre.
Malgré un samedi très pluvieux, un grand nombre de visiteurs sont venus dans tous les ateliers, munis de leurs parapluies multicolores. Un grand merci pour ces visites chaleureuses et pour les belles choses entendues chez nous.
Fabienne et moi sommes ravis de cette installation commune dans « La Maison du Chat Perché », du plaisir d’avoir travaillé à quatre mains sur quelques pièces et des commentaires et discussion que nous avons eu durant tout le weekend.
Voici quelques images pour ceux qui n’ont pas pu venir et pour les autres, en souvenir…

ateliers_reveles_2017_1

ateliers_reveles_2017_2

ateliers_reveles_2017_3

ateliers_reveles_2017_4

ateliers_reveles_2017_5

ateliers_reveles_2017_7

ateliers_reveles_2017_10

ateliers_reveles_2017_6

ateliers_reveles_2017_8

ateliers_reveles_2017_9

Fin d’expo »

Voilà mon exposition terminée. Il est l’heure de décrocher les pièces restantes, de remettre la terrasse de « La Maison du Chat Perché » en place et le gîte en état afin de recevoir les prochains hôtes qui arrivent cette semaine.
Un grand merci aux visiteurs venus nombreux, parfois de très loin, pour voir et emporter un peu de mon histoire. Merci pour les regards attentionnés, les échanges, pour les partages, les cadeaux reçus… Il m’a semblé être parfois dans un monde à part, protégé, loin de toute agitation, grâce aux pas feutrés qui ont parcouru l’exposition, aux dialogues silencieux malgré les va-et-vient dans la maison.
Une page se referme et il va me falloir penser à la prochaine qui est un peu esquissée dans mon esprit.
A bientôt !

expo_1 - copie

expo_2 - copie

expo_3 - copie

expo_4 - copie

« Les contes du chat perché » »

« Mais pourquoi avez-vous appelé votre gîte « La maison du chat perché ? » me dit-on souvent.
La réponse est posée sur une console, dans la « Chambre de la Lune », prête à être effeuillée et redécouverte.

contes

« Je me suis assis sous un pommier, et le chat m’a raconté des aventures qu’il était seul à connaître, parce qu’elles sont arrivées à des bêtes du voisinage et à deux petites filles qui sont des amies. Ces Contes du chat perché, je les donne ici sans rien y changer. L’opinion de mon ami le chat est qu’ils conviennent à tous les enfants qui sont encore en âge où on peut comprendre les bêtes et parler avec elles. »
Marcel Aymé.

Neige de printemps »

On pourrait presque croire que l’hiver a déposé ses flocons de neige… Mais non, ce sont les promesses de futures mirabelles sauvages, juste sous la terrasse de La Maison du Chat Perché.
Il vous manque juste l’odeur enivrante de ces fleurs qui couvrent l’arbre, en attendant les fruits qui à leur tour embaumeront tout l’espace.

mirabelier

Nid. Suite et fin »

nid_1

Et voilà que maman rouge-queue n’est plus maitre de la situation… Les cinq petits oisillons ont pris leur envol sur la terrasse de la Maison du Chat Perché. Le dernier est allé se poser sur un cadre en bois quelques instants avant de prendre le large. Un dernier regard en direction de son petit nid douillet…

nid_2

Maman rouge-queue »

Suite des aventures de maman Rouge-queue qui est venue s’installer dans la déco du gite de La Maison du Chat Perché pour poser ses œufs… (Pour revoir le premier post c’est ICI)
Les petits ont cassé leur coquille et ils grandissent doucement alors que maman guette, nourrit et protège.
C’est sa fête aujourd’hui à cette mère qui protège ainsi ses petits. Le sait-elle ?
Bonne fête à toutes les mamans !

nid_2

nid_1

 

Nid »

nid_1

Voilà que de nouveaux petits locataires ont investi la terrasse du gîte de La Maison du Chat Perché ! Après avoir remarqué le va-et-vient d’un oiseau en ces lieux, il a bien fallu se rendre à l’évidence qu’il y avait certainement un nid quelque part.
C’est presque un jeu que je vous propose de faire là. De deviner où peut bien ce cacher cette nouvelle petite résidence pour oiseaux dans ce décor ?
Remarquez cette alignée de paniers. Le deuxième en partant de la gauche est tout petit. De la même taille qu’un nid, exactement !

Voici le remarquable travail d’un oiseau, avec ses petits œufs fraichement pondus et posés délicatement sur ce lit de plumes.
Le printemps est là, il n’y a aucun doute.

nid_2

Un jour, un instant »

Ternand, Rhône. Dimanche 24 mai 2015. 21h56.
Le soir est tombé et le gite de la Maison du Chat Perché est enfin prêt pour les prochains hôtes qui arriveront le lendemain en fin de journée. Il y avait une belle lumière ce soir là, alors au moment où je décide de prendre une photo de la terrasse couverte voilà qu’un chat passant par ici se plante en spectateur sur le seuil. Mais ce n’est pas sa maison, alors il restera là, immobile et interrogatif, à regarder les lumières qui scintillent sur cette mystérieuse terrasse avec au loin un ciel bleu, un bleu profond qui est celui de la nuit qui tombe… On l’appelle le bleu nuit.

chat_perche_entree

Travaux du gîte »

La haute saison dans le gîte « La Maison du Chat Perché » va bientôt commencé et il faut profiter qu’il n’y ait pas d’hôtes en ce moment pour effectuer les derniers travaux.
Consolidation avec de nouvelles poutres et isolation du plafond de la terrasse couverte, pose de voliges en bois brut avec éclairage intégré et fermeture du grenier avec une porte fenêtre et boiserie. Les portes posées contre les murs de ciment seront enfin fixées. Tout deviendra plus clair et lumineux pour une ambiance encore plus douce !

maison_chat_perche_1

maison_chat_perche_2

maison_chat_perche_3

maison_chat_perche_4

maison_chat_perche_5

Il faudra encore quelques retouches de peinture, vieillir les bois trop neufs…
Le mobilier, la décoration, tout est remis en place. Il ne restera plus qu’à sortir les plantes et les tapis pour une terrasse couverte encore plus chaleureuse et lumineuse.

maison_chat_perche_6

Placard à faire soi-même »

A force d’attendre pendant plusieurs mois un menuisier qui ne vient pas, quoi de plus naturel que de se débrouiller par soi-même ?
C’est chose faite avec ce placard sous un escalier qui servira à ranger aspirateur, balai, étendage, épingles à linge, bref, toutes ces choses utiles mais pas vraiment jolies à regarder.
Voici l’escalier lors de la visite de la maison, avant les travaux…

… et l’escalier aujourd’hui.

Chambres de la Lune et du Soleil »

De nouveaux hôtes viennent d’arriver dans le gite de la Maison du Chat Perché.
Les deux chambres n’avaient pas encore trouvé leurs noms. Un an après l’ouverture du lieu, c’est chose faite avec les petites pancartes en carton que je viens de réaliser.
Pour la première aux couleurs orangées, orientée plein sud où le soleil brille, s’appelle « La chambre du soleil ». Ici, un soleil en volume et en carton domine la chambre.
La seconde aux murs couleur chocolat qui donne sur la ruelle du village ne voit qu’un peu de soleil en fin de journée. Elle s’appelle désormais « La chambre de la Lune ». C’est là qu’une lune en carton veille sur le sommeil des visiteurs.
Lune ou Soleil, chacun choisira son astre préféré et l’ambiance qui va avec.

 

Noël… »

Noël sur la terrasse de la Maison du Chat Perché…

Flyer du gite »

Il y a quelques jours sont arrivés les flyers pour le gite de La Maison du Chat Perché, en deux volets. Mon frère Romain a réalisé un très beau travail de composition.
Et la distribution commence…

Soleil du matin sur Chat Perché »

Voici les premiers rayons du soleil ce matin sur la colline d’en face et le village d’Oingt qui se dessine en dentelle à l’horizon…
On peut voir le même spectacle sur la terrasse de La Maison du Chat Perché. Ici tout est en ordre et les lieux attendent de nouveaux hôtes dans la journée.
Que cette journée vous soit douce…

 

Ternand »

Voici Ternand en ce moment même, perché sur sa petite colline où le vent souffle une légère brise, juste assez pour ne pas avoir trop chaud.
Exactement au milieu, on peut apercevoir la Maison du Chat Perché avec ses colonnes alignées. Les hôtes se succèdent dans le gite depuis ce début d’été, heureux du calme et du paisible qui règne dans ce village.
Il y aura bientôt un site, des flyers… A suivre.
Et puis une exposition les 5 et 6 octobre avec les « Ateliers révélés » où je présenterai mon travail en compagnie de la céramiste Martine Meyrieux.
Allez hop, je m’en vais rejoindre l’atelier dont on ne voit que le haut du toit, juste en face de « La Maison du Chat Perché ».

Belle suite d’été à vous.

La Maison du Chat Perché »

L’espace exposition de La Maison du Chat Perché a disparu pour laisser place au gite et à ses premiers occupants.
Dernières finitions aujourd’hui dans les appartements pour que tout soit parfait avant de confier les clefs aux arrivants.
Pour réserver ou découvrir la page de Gîtes de France, c’est ICI

Vernissage autour de Michèle Bernard »

Malgré l’orage qui a grondé abondamment une heure avant le vernissage, le public fut au rendez-vous ce jeudi 13 juin dans La Maison du Chat Perché.
Entre 120 et 150 personnes sont venues jusqu’ici pour voyager autour des mots et des images de Michèle Bernard.
Il y eut d’abord l’installation définitive de l’exposition…

Le portrait de Michèle, isolé dans la végétation…

Les premiers visiteurs…

Ouverture du vernissage, on trinque à la santé de tous ces beaux moments, ces émotions qui nous entourent, à la vie et aux visiteurs qui se pressent autour de nous…

Au milieu de la soirée la généreuse Michèle endossa son accordéon pour nous chanter Maria Szusanna juste devant le tableau qui illustre cette émouvante histoire de vagabondage. Moment magique d’une voix claire qui s’envole…. Écho et mariage inattendu des mots et de l’image…

Il y eut aussi Les enfants les vieux, Maintenant ou jamais, et un peu plus tard vers la fin de la soirée un Je t’aime, forcément magnifique. Un beau cadeau que d’avoir Michèle Bernard qui chante au milieu de mes tableaux, autour des images de ses mots…
Un accordéon en peinture et un accordéon qui joue, face à face…

Vers 23 heures les derniers visiteurs sont rentrés chez eux, avec des images plein des yeux, des airs dans la tête et des rêves à s’inventer pour les prochains jours.
Merci à tous pour votre présence. Merci pour les messages reçus le lendemain, qui prouvent que ces instants rares et précieux ont profondément touché et ému. Des témoignages qui me font dire que je suis réellement sur la bonne voie, celle que je recherche, donner un peu d’émotion à travers mes pinceaux et mon imagination. C’est la plus belle des récompenses.
Enfin, un grand Merci à Michèle, à sa générosité, à sa voix et à ses mots qui m’ont insufflé ce travail de plusieurs mois. Sans elle et sans ses chansons, évidemment il n’y aurait pas eu toutes ces histoires à raconter. Désormais la route s’ouvre vers de nouvelles aventures…

Rêve et lune »

Finition du jour. La peinture des anges au-dessus d’une tête de lit de la Maison du Chat Perché… avec une phrase de Paul Klee.
Bonne nuit !

Mosaïque en cours »

Depuis quelques jours avec la chaleur qui est enfin là tout d’un coup, il est bien agréable de travailler sur la terrasse de « La Maison du Chat Perché ». Un air doux caresse la peau et c’est avec ce temps magnifique que je continue doucement ce long travail de mosaïque. Je viens de récupérer chez mes ami(e)s céramistes des petits trésors brisés : Des cochons stylisés, des petites maisons et des poissons, une bouche rouge sang, des oiseaux et des pièces uniques cassées… De quoi m’inspirer tout un petit monde autour de cette tête transformée en Frida Kahlo. Le mur se fait grignoter peu à peu et malgré moi, de façon étonnante. (On peut revoir le commencement ICI)
En photo, l’évolution de la mosaïque sur plusieurs jours…

Image © Christophe Renoux