Steve McCurry à Lyon


Aujourd’hui s’est ouvert à Lyon une exposition sur le travail exceptionnel du photographe Steve McCurry. 200 clichés sont exposés à la Sucrière.

Nous connaissons tous le cliché de cette jeune afghane aux grands yeux verts, réfugiée du camp de Nasir Bagh au Nord du Pakistan qui a fait le tour du monde. Steve McCurry, de l’agence Magnum, connaît le succès immédiat après la parution de cette photo à la Une du National Geographic en 1985. Dès lors, son « Afghan Girl » au regard saisissant sera le symbole de tous les réfugiés.
Pour mettre à l’honneur son travail, « La Sucrière » de Lyon accueille l’artiste du 6 février au 26 mai 2019 avec 200 clichés de grands formats. Après 35 ans de carrière, il s’agit là de la rétrospective la plus importante du photographe à ce jour.
Steve McCurry a parcouru le monde entier pour immortaliser des moments de vie précieux. De l’Afghanistan à la Chine en passant par l’Inde, le Koweït ou encore le Sri Lanka, le photographe rapporte à travers son regard unique des images de guerre et des scènes de vie poétiques, parfaitement construites et équilibrées où règnent les couleurs éclatantes. A travers ces incroyables images, il nous montre qu’en toutes circonstances, la vie et l’espoir sont toujours là.

Le site du photographe : https://stevemccurry.com/galleries

Jusqu’au 26 mai.
Tous les jours sauf le lundi.
Mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 10h00 à 18h00 et samedi et dimanche de 10h00 à 19h00
La Sucrière, 49-50 quai Rambaud. Lyon 69002
Renseignements : 04 78 79 23 61
Plein tarif : 13 €

« Correspondances »

Voici l’affiche de l’exposition qui a lieu à Uzès, et que je partage avec le sculpteur Serge Castillo. On se retrouve une fois encore et avec plaisir pour conjuguer notre travail et nos inspirations pour de nouvelles « Correspondances ».
Le vernissage s’est passé hier avec succès et dans la bonne humeur et voici deux clichés de ce travail en parallèle dans « L’atelier des Artistes ».

Kupka

Le parcours d’une vie artistique résumé en trois tableaux… Un raccourci spectaculaire !
Une rétrospective consacrée à František Kupka retrace ses débuts marqués par le symbolisme et son évolution progressive vers l’abstraction dont il sera l’un des pionniers.
Grand Palais, Paris. Jusqu’au 30 juillet 2018.

kupka_bibliomane_1

kupka_2

kupka_3

 

Exposition Art Postal. Fin

Ce fut le dernier jour de l’exposition aujourd’hui et de nombreux visiteurs n’ont cessé de remplir la galerie, curieux de découvrir l’univers du mail art et de ses possibilités.
Voici comme promis la seconde partie des enveloppes et leurs faux timbres…

art_postal_mur

mail_art_2

mail_art_3

mail_art_4

mail_art_5

mail_art_6

mail_art_7

mail_art_8

mail_art_9

mail_art_10

Dans la galerie, il y avait aussi quelques ouvrages à consulter sur le « mail art », « les plus belles enveloppes illustrées de 1750 à nos jours » et « Eni Looka fait ses timbres »…

mail_art_11

Certains sont repartis de cette exposition avec des envies de décorer des enveloppes, de choisir de beaux timbres, voire même les faire eux-mêmes, et de se remettre à écrire pour partager leurs couleurs et leurs mots. Écrire pour (se) faire plaisir.
Rendez-vous en fin d’année pour la 9eme Journée Mondiale du Faux Timbre d’Artiste !