Colorer ses rêves…

Voici l’une de mes cartes, imprimée sur un papier épais, en vente à la galerie, que je mets à votre disposition par ici. Si vous pouvez l’imprimer, même sur un papier imprimante, elle vous permettra tout de même, à vous et/ou vos enfants de lui donner les couleurs que vous aurez choisies. Des couleurs sombres ou lumineuses, éclatantes ou pastel, vives, monochromes, estompées, à l’image de ce que vous ressentez aujourd’hui. A chacun ses propres couleurs…
Après ça, je veux bien voir le résultat si cela vous est possible !
Prenez soin de vous.

Ecrivains sur sachets de thé

Pour le prochain salon du livre de Villefranche-sur-Saône, « La Vague des livres », où j’aurai l’honneur d’exposer, je travaille sur des portraits d’écrivains peints sur sachets de thé. En dessous de chaque portrait, une citation de l’auteur sera écrite à la plume. En attendant Simone de Beauvoir, la Comtesse de Ségur, Oscar Wilde, Saint-Exupery, Jack Kerouac, et quelques autres, on retrouve ici George Sand, Colette, Arthur Rimbaud, Alfred de Musset, Victor Hugo, Charles Baudelaire et Boris Vian.

Ouverture Galerie

Demain, premier dimanche du mois, nous serons le 5 janvier et ma galerie sera ouverte de 14 heures à 18 heures (Galerie de la Maison du Chat Perché, 114 ruelle de l’église. Village médiéval de Ternand, 69620)

Ce jour-là on fêtera Edouard et Emilienne, Sigmund, Siméon, Neil et Teddy, Euprexie, Convoïon et puis aussi Télesphore, Déogratias, Arnulphe, Phostère …
La citation du jour : « Au mois de janvier, mieux vaut voir le loup dans les champs, qu’un homme en chemise. »

Ouverture Galerie

Ce premier dimanche du mois, nous serons le 1er décembre et ma galerie sera ouverte de 14 à 18 heures.
Il y aura une grande Frida qui vous accueillera, heureuse de revenir à la maison après deux mois d’exposition, de nouveaux petits tableaux et sachets de thé et une édition « spéciale » de mon livre « Mais quel cirque » avec une peinture originale insérée dans la reliure. Si le Père Noël est débordé cette année, il peut aussi faire confiance à La Poste, qu’on se le dise !
Ce jour-là on fêtera Florence et Florent, Florantine, Eloi et Naomi et Papinien, oui, Papinien.
Dicton du jour : « Si à la Saint Eloi tu brûles ton bois, tu auras froid pendant trois mois. »

Thé

L’heure du thé entre deux sculptures à l’atelier…
Exceptionnel thé Pu Er de 1985 venu de la Maison des Trois Thés et sa belle théière que l’on vient juste de m’offrir. Dégustation en écoutant le sublime « Solid Ground » de Mickael Kiwanuka…
Il est des moments comme ceux-là où la générosité des êtres, la perfection des choses, les trésors de diverses cultures qui se mêlent et les bonheurs d’un instant font battre le cœur un peu plus vite. Un peu plus fort.