« Blow up ». Webmagazine

Un magazine de cinéma, décalé, intéressant et drôle, ça n’existe plus à la télévision. Soit ! Alors allons sur le web, chez Arte, à la rencontre de « Blow up ». Avec son titre hommage à Michelangelo Antonioni, on savoure, on apprend, on se souvient, on sourit, bref, un grand coup d’air frais sur le cinéma.
Merci à Luc Lager pour cette savoureuse initiative.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici 3 extraits avec Rosanna Arquette, Alain Delon et Jacques Demy…

Pour accéder à « Blow up » : ICI

Somewhere

Sortie aujourd’hui du nouveau film de Sofia Coppola, « Somewhere ».
Synopsis :
Johnny Marco, acteur à la réputation sulfureuse, vit à l’hôtel du Château Marmont à Los Angeles. Il y erre comme une âme en peine, entre deux tournages. Même les danseuses de strip, qui viennent régulièrement faire leur show dans sa chambre, n’arrivent pas à le sortir de sa torpeur. Johnny va mal, Johnny est seul et Johnny aimerait trouver un sens à sa vie. C’est alors que son ex-compagne lui confie leur fille Cléo, âgée de 11 ans, le temps d’un week-end. Entre une compétition de jeu vidéo, une virée à la patinoire et un voyage surréaliste en Italie où Johnny doit recevoir un prix, le père et la fille vont se rapprocher.
Cléo réussira-t-elle à réveiller l’espoir chez son père ?
Le film a reçu un Lion d’or au Festival de Venise 2010.


Somewhere
Bande annonce vost publié par CineMovies.frLes sorties ciné en vidéo

La vie est belle. Franck Capra

la_vie_est_belle_

Un film qui passe à la télévision à chaque Noël, mais c’est l’un de mes préférés. Le film qui devrait être remboursé par la sécurité sociale, tant il redonne le moral quand on l’a perdu et nous donne encore plus de joie au cœur à chaque visionnage ! Pour pleurer de bonheur.
Le résumé : Une nuit de Noël dans la petite ville de Bedford Falls. Désespéré par la faillite de la petite banque qu’il dirige, George Bailey a décidé d’en finir avec la vie. Clarence, un ange de deuxième classe en attente de recevoir ses ailes, est envoyé sur terre pour venir en aide au malheureux George.
Celui-ci regarde d’en haut la vie de ses proches, et observe ce qu’ils seraient devenus s’ils ne l’avait jamais connu.

Quand la pin up s’appelle Marilyn

Février 1946. Marilyn Monroe pose pour l’illustrateur de calendrier Earl Moran, célèbre dessinateur de pin up. Exercice qu’elle renouvelera de nombreuses fois, dans des tenues plus ou moins habillées et dans différentes mises en scènes.
Earl Moran disait : « Elle aimait poser. Pour elle c’était comme jouer. Émotionnellement, elle avait toujours la bonne pose ».
Les photos prises pendant ces séances furent utilisées pour de très nombreuses illustrations.

marilyn11

marilyn1_11

marilyn2jpg

marilyn2_1

marilyn4marilyn4_1

marilyn31

marilyn3_11

marilyn5

marilyn5_1

marilyn5_2

A bout de souffle

a-bout-de-souffle

Il y a 50 ans, un vent nouveau soufflait sur le cinéma français.
A bout de souffle, le premier film de Jean-Luc Godard, sortait sur les écrans. La nouvelle vague était née, et le cinéma ne sera plus comme avant.
Des images marquantes qu’on n’oubliera jamais : Un inconnu fougueux nommé Jean-Paul Belmondo,  » Entre le chagrin et le néant, je choisis le néant. Le chagrin est un compromis », des courses poursuites dans les rues de Paris à la manière des films de série B américains, les gros plans sur des lèvres qui s’embrassent, le « Allez vous faire foutre !  » que Belmondo nous balance en regardant la caméra, la sublime Jean Seberg qui vend le New York Herald Tribune sur les Champs-Élysées, et ses derniers mots, « qu’est-ce que c’est « dégeulasse » ? ».

Le film sort en DVD à l’occasion de cet anniversaire.

dvd_a_bout_de_souffle1

jean-seberg-jean-paul-belmondo-a-bout-de-souffle

a_bout_de_souffle

jean_seberg

Avec la bande-annonce du film, Jean-Luc Godard enfonce le clou. C’est résolument révolutionnaire !

Je ne suis pas une princesse

je_ne_suis_pas_une_princesse21

Projet vivement attendu ! Eva Ionesco vient de diriger Isabelle Huppert dans son premier long métrage. Une fiction semi-autobiographique sur sa relation avec sa mère photographe. Isabelle Huppert incarnera la célèbre photographe qui se servira de sa jeune fille comme modèle pour des photos érotico-artistiques.

Synopsis du film :
Violetta, 10 ans, est élevée par sa grand-mère roumaine, Mamie, arrivée en France il y a quarante ans avec sa fille Hannah. Elles vivent dans un tout petit appartement en bordure du périphérique. Leur quotidien est ponctué par les apparitions d’Hannah, la mère de Violetta, une photographe fantasque qui subvient plus ou moins aux besoins de la famille grâce au « mécénat » de son ami Ernst, peintre célèbre. Hannah propose un soir un nouveau jeu à sa fille : poser pour elle, maquillée, déguisée. Rapidement les photos plaisent, intriguent, déroutent. Violetta, poussée par sa mère, se prend au jeu et devient la petite princesse du milieu branché parisien. Entre sa vie de jeune star provocante et sa vie de petite fille élevée par Mamie, les repères de Violetta se brouillent, le conte de fée devient souffrance… À travers l’histoire de ces trois femmes, faite d’humanité, de tendresse et de violence, Eva Ionesco propose une peinture des années 70 et une réflexion sur les limites de la liberté artistique.

Titre français : Je ne suis pas une princesse
Titre original : I’m not a fucking princess
Réalisation : Eva Ionesco
Avec Isabelle Huppert, Anamaria Vartolomei, Georgetta Leahu, Denis Lavant, Louis Do De Lencquesaing.
Sortie courant 2011

je-ne-suis-pas-une-princesse2

Les Tragédies Minuscules

Une série de petits films d’animation signée Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol passait régulièrement à la télévision il y a quelques années. J’adorais le dessin stylé, les petits détails comme le bruissement d’un oiseau qui s’envole, le souffle du vent dans les arbres et les histoires ordinaires et inquiétantes de tous les jours. Un beau projet.
Voici un épisode de cette série qui fut trop courte.
En attendant le long métrage « Une vie de chat » qui sortira dans 15 jours .

La baie des anges

la-baie-des-anges1

Ce soir à la télévision, 20h40 sur Arte, Jeanne Moreau envoûtante en blonde platine, dirigée par Jacques Demy.
La Baie des Anges est le deuxième film du réalisateur, écrit et réalisé en 1962. Cette année-là, il est à Cannes pour chercher le financement des Parapluies de Cherbourg. Il y découvre l’univers du jeu et de retour à Paris, il écrit le scénario en quelques jours.
Quand les ailes de l’amour vont se brûler à la passion du jeu. Jeu de l’amour et du hasard…

la_baie_des_anges_011

la-baie-des-anges-1963jpg1

« Potiche »

les-affiches-de-potiche1
Les affiches de "Potiche"

Sortie aujourd’hui du nouveau film de François Ozon qui a choisi la comédie pour revenir sur les écrans. Et c’est tant mieux !
Catherine Deneuve retrouve Gérard Depardieu une nouvelle fois, après Le dernier métro (1980), Je vous aime (1980), Le choix des armes (1981), Fort Saganne (1984), Drôle d’endroit pour une rencontre (1988), Les temps qui changent (2004)
Voici la bande annonce de Potiche.

Claude Chabrol

Disparition du cinéaste ce matin.
Claude Chabrol, faiseur d’histoires inoubliables pour tous les cinéphiles. 80 ans et 80 films dont Le beau Serge, Violette Nozière, Le boucher, Les fantômes du chapelier, Inspecteur Lavardin, Masques, Une affaire de femmes, Madame Bovary, Betty, La cérémonie, Merci pour le chocolat, Bellamy…

claude-chabrol

« La bêtise est infiniment plus fascinante que l’intelligence… L’intelligence a des limites, la bêtise n’en a pas »
. Claude Chabrol.

Dolorès del Rio

doloresdelrio1

Née le 3 août 1905 à Durango au Mexique, de son vrai nom Lolita Dolorès Martinez Asunsolo Lopez  Negrette, et petite cousine de l’acteur Ramon Navarro.

Elle fit ses études à Madrid et à Paris où elle rencontre l’avocat Jaime Del Rio. Elle tombe amoureuse et  l’épouse. Elle a 15 ans et lui 33 ans. Elle le quitte quelques années plus tard.
Dolorès Del Rio fait la connaissance du cinéaste américain Edwin Carewe qui lui propose un contrat à Hollywood. Elle accepte et part pour la Californie.

doloresdelrio4

1926, premier grand rôle à succès dans « Les chemins de la gloire ».

1930, elle est amoureuse du directeur de la M.G.C Cedric Gibbons qu’elle épouse.
A cause de son accent trop prononcé, les grands rôles de composition lui sont refusé.
On la qualifie de « plus belle femme du monde« , et son amie Marlène Dietrich de « plus belle femme d’Hollywood ». Elle tourne beaucoup mais attend toujours le rôle de sa vie.

doloresdelrio2doloresdelrio3

1942. Rencontre avec Orson Welles qui lui fera une cour assidue et dira d’elle :  » C’est la plus belle femme que j’aie rencontrée« , et lui proposera de tourner dans « Voyage au pays de la peur ». Echec commercial et illusions perdues… Dolorès Del Rio rentre  effondrée dans son pays natal et s’installe définitivement à Mexico.
Auréolée de sa gloire Hollywodienne, elle devient la grande star du cinéma mexicain et l’actrice fétiche du grand cinéaste national Emilio Fernandez. Il la dirigera dans 6 films qui seront ses plus gros succès : « Les abandonnés », « La mal aimée », « Marla Candelaria »…
Sa gloire est au plus haut et fera connaître le cinéma mexicain dans le monde entier.
John Ford l’engage pour « Dieu est mort » avec Henry Fonda, puis elle incarne la mère d’Elvis Presley dans « Les Cheyennes »en 1964.

Elle passa les dernières années de sa vie à soulager l’enfance misérable, en  ouvrant avec le soutien du gouvernement de nombreuses crèches pour accueillir les enfants abandonnés. On la surnomme Mama Lolita.

Dolorès Del Rio décède le 10 avril 1983, qui fut décrété jour de deuil national, à Nexport Beach en Californie.

Slim Aarons la photographia dans une piscine à Acapulco en 1952.

Huty15685155

doloresdelrio5

Anna May Wong

amw3

Anna May Wong est une actrice sino-américaine née le 3 janvier 1905 à Los Angeles et disparue le 2 février 1961 à Santa Monica.
Dans sa filmographie figurent Le voleur de Bagdad avec Douglas Fairbanks (1924) et Shanghaï Express de Josef Von Sternberg avec Marlène Dietrich (1932), entre autres…
1935. Anna connut la plus grande déception de sa carrière, quand la Metro-Goldwyn-Mayer rejeta sa candidature pour le rôle principal dans une adaptation de The Good Earth (Visages d’Orient) dePearl S.Buck  en raison du très rigide code de l’industrie cinématographique, interdisant les scènes d’amour entre les diverses races. Paul Muni, l’acteur principal masculin étant de race blanche, les producteurs jugèrent impossible de lui donner une partenaire de race jaune et choisirent l’actrice Luise Rainer que l’on maquilla pour lui donner une apparence orientale !

Anna May Wong, Hollywood China girl.
Si belle, et si mélancolique… et surtout si inspirante pour un peintre…

amw2

annamaywong1

amw5

annamaywong6

anna-may-wongpiccadillysilentmovie4
annamaywong2

Petite annonce d’Isabelle Adjani

isabellea
Photographie Richard Gianorio

Vous qui aimez Isabelle Adjani, vous pouvez participer à un projet qui lui tient très à cœur :
Si vous possédez une (ou plusieurs) photo personnelle que vous avez prise d’Isabelle, il vous suffit pour cela de la faire parvenir à l’adresse ci-dessous afin qu’elle soit transmise directement à l’intéressée qui procèdera elle-même à une sélection. Les clichés retenus seront intégrés à un projet actuellement en cours d’élaboration.
Vous pouvez dès à présent adresser vos photos par mail (scan, fichier numérique) à :

blogisabelleadjani@orange.fr

On vous tiendra régulièrement informés de l’avancement de ce projet et des résultats de la sélection sur le Blog Isabelle Adjani : ICI

Nita Naldi

Actrice américaine née à New York le 1er avril 1897 et disparue dans la même ville le 17 février 1961.
Dans sa filmographie, Dr. Jekyll and Mr. Hyde de Victor Fleming, Les dix commandements de Cecil B.DeMille, The Moutain Eagle d’Alfred Hitchcock qui le qualifiait lui-même de « mauvais film ».
Mais qui se souvient d’elle ?

nitanaldinnaldi

nitanaldi2

nitanaldi3jpg