Famille de confinés

Nathalie Novi, peintre littéraire, a lancé le joli projet d’une grande fresque d’artistes confinés que nous étions… Travailler seuls dans nos ateliers et se réunir ensuite quand tout cela serait enfin fini, avec nos œuvres qui se suivent à la façon d’un cadavre exquis.
Voici donc ma petite famille durant le confinement, prête à rejoindre les autres pour ce grand cadavre exquis de 20 mètres de long.
Ma famille ? C’est celle qui m’a accompagné durant ces longues semaines, mes sources d’inspiration, mes personnages favoris… Ils m’entourent de leur présence, avec chaleur et bienveillance, et sont de ma famille, assurément ! Mais que trouvera-t-on comme suite de chaque côté de cette peinture et quelles nouvelles histoires seront racontées chez mes voisin(e)s ? Ce sera révélé tout bientôt !
Belle journée à vous, même si le ciel est gris, on peut pousser les nuages pour y trouver la lumière.

Atelier du jour

L’avantage d’être artiste ou créateur, écrivain, musicien… c’est qu’on peut s’évader avec nos créations et se confiner dans une bulle où rien ne semble pouvoir nous atteindre. J’ai commencé plusieurs sculptures avec une cadence effrénée, comme un besoin presque vital de créer. Envie de poésie, de douceur, de nouvelles histoires à (me) raconter et je partage ici mes inspirations du jour.
Soyez prudents et prenez soin de vous.

Atelier du jour

En cours à l’atelier, ma sculpture d’Alice se couvre de couleurs…
Le lapin pressé est loin d’être terminé mais il court déjà à la poursuite du temps. Quelques pages déchirées du texte de Lewis Carroll, où quelques champignons ont trouvé refuge, servent de support à l’ensemble. Un travail qui sera présenté lors de la Vague des Livres à Villefranche-sur-saône dans quelques mois.

Atelier du jour

Mes prochaines expositions sont programmées pour l’année prochaine et celles en cours se terminent doucement. Alors voilà le temps de la remise en question et d’écouter mes envies d’exploration, de changement de matière, de forme, de nouvelles histoires…
Voici les premiers essais en cours, pour comparer la peinture à l’huile à l’acrylique, jouer avec les proportions du corps humain, un travail commencé avec mes sculptures, et voir où ces chemins me mènent…
Se laisser guider… Avoir enfin du temps pour ça.

Découpage

Trier, jeter, faire le vide, ranger… Et admettre que des pièces jamais finies depuis plus de 15 ans ne le seront jamais. Alors il est parfois nécessaire de détruire l’inutile et le superflu pour faire de la place dans la maison. Mais je dois reconnaitre que pour ce grand personnage en carton et papier mâché d’un mètre 90, ça m’a fait un peu drôle… Impression d’avoir assassiné quelqu’un ! Grand nettoyage à la « Léon » !
Il ne me reste plus qu’à être discret à la déchetterie pour éviter de me faire remarquer !

Atelier de la nuit

Il est né rapidement, la nuit dernière et en quelques heures. Envie de jeter rapidement sur des pages de livres anciens une esquisse un peu poussée. La peau, la lumière. La lumière sur la peau. Un regard… peu de couleurs… Aller à l’essentiel. Puis y coller « L’étranger » de Baudelaire écrit au crayon. Exercice de la nuit, noire et presque fraîche jusqu’à ce que le pinceau me tombe des mains. C’est à ce moment-là qu’il s’est achevé, là où ma nuit commençait.