Category: Atelier

Marin d’eau douce »

A l’atelier ce jour-là, j’étais en train de terminer la sirène sur les tatouages de ce marin à la pomme. Le lendemain, il s’en allait voguer jusqu’à Uzès où il est exposé actuellement.

Du croquis au tableau »

Un croquis n’est qu’une base avec laquelle on peut jouer et s’éloigner si l’on a envie.
Tableau à voir actuellement à Uzès, Galerie « L’Atelier des Artistes », Place aux herbes.

 

 

Exposition et pièce commune »

Notre exposition à Cluny a fermé ses portes lundi soir. Une belle semaine de rencontres dans cette si jolie ville.
Nous rentrons dans nos maisons et ateliers respectifs avec de jolis moments vécus et une pièce commune (comm’une !) en cours de réalisation qui passera entre nos mains, chacun son tour.
A suivre…

papier_mache.2
papier_mache.1
papier_mache.3

Stage rocaille »

rocailleur_1

La rocaille ou l’art du faux bois, un trompe l’œil tout en ciment. Je reviens d’un stage d’une semaine qui m’aura permis de connaitre cette technique et cet art importé en France par des maçons italiens et qui n’aura été à la mode que de 1850 à 1930.
Stage intense, très intense, mais où l’on a pu apprendre tous les secrets de la rocaille dans le Lycée des Métiers du Bâtiment de Felletin, dans la Creuse. Une bien belle région en plus du plaisir de découvrir l’art du ciment !

rocailleur_2

rocailleurs_3

Atelier du jour »

sachets_the

La biennale des Arts Multiples ouvrira ses portes ce vendredi à Vaux-en-beaujolais. Voici les derniers sachets de thé sur ma table de travail avant l’installation demain.
Parmi eux, un thé provenant du Palais de l’Elysée porte la marque « Angelina ». Alors un portrait de l’actrice jolie s’impose !

Atelier du soir… »

frida_kahlo

Plus que deux jours pour terminer le dernier tableau de la série que j’exposerai à la biennale des Arts Multiples ce weekend à Vaux-en-Beaujolais !
Frida, son corset et son cœur en bandoulière… Bien sûr, comme avec les autres personnages, une conversation s’est engagée entre elle et moi. Peut-être un jour la partagerai-je par ici, qui sait ?

Et voici une nouvelle fois les information pour ces trois jours d’exposition à venir.

biennale_jpg

Atelier du jour »

atelier

La biennale des Arts Multiples de Vaux-en-beaujolais ouvrira ses portes dans exactement une semaine, le vendredi 15 juin. Et il y a encore tant à faire à l’atelier ! Ma série des baignoires à terminer, les encadrements à monter pour intégrer mes boîtes à musique et puis les autres, de nouveaux sachets de thé à peindre, emballer les tableaux qui partiront en expo …
Les prochaines nuits seront courtes mais quel bonheur, puisqu’il s’agit de dessiner mes rêves !

Atelier du jour »

Nouvelle peinture qui sera accompagnée d’une boîte à musique. Histoire d’amour, toujours… histoire d’amants à Saint-Jean.
Ce tableau sera présenté à la biennale des Arts Multiples à Vaux-en-Beaujolais dans quelques jours.

P1170773

Atelier du jour »

Je travaille les cheveux de mon marin après avoir rajouter des petites lumières dans les vagues de sa baignoire et je l’entends me parler.

marin

– Merde !!! Toute cette flotte, qui a eu cette idée à la con ?
– C’est moi ! Bonjour !
– Ouais salut… c’est quoi l’idée ?
– Au départ c’est le choix d’un format, peu habituel et…
– Faut qu’ça tombe sur moi !
– Je pensais que les marins aimaient l’eau.
– Tu penses trop toi. Pfff… Les marins aiment l’eau ! Entendre ça… Pourquoi pas les sirènes aussi…
– Désolé d’avoir été si… terre à terre !
– Tu te laisses embarquer là. Et puis t’aurais au moins pu être plus généreux côté anatomie, regarde-moi ça l’allure ! En fait, les marins c’est un fantasme ? Le costume peut-être ? Mais tu ne trouves pas que je suis trop habillé pour être dans un bain ? J’ai chaud.
– Tu parles trop.
– Les poissons rouges autour de moi et leurs clapotis c’est rigolo mais ils me chatouillent grave !
– Tu parles trop.
– Par contre j’aime bien mes tatouages et cette phrase, là… « L’éternité c’est la mer… » j’arrive pas à lire la suite…
– … la mer mêlée au soleil.
– Voilà, c’est ça. C’est beau et ça me parle. T’as trouvé ça où ?
– « L’éternité », de Rimbaud.
– …
– Arthur Rimbaud.
– J’Connais pas ce gars. Il est marin ?
– Non, mais il a écrit « Le bateau ivre » ça pourrait peut-être t’intéresser.
– Le bateau ivre… Là, pour tout te dire, c’est moi qui suis ivre ! Pardon si je suis un peu agressif… En fait… tu me plais bien. Je sais pas… j’aime ton calme quand tu travailles, le bruit de ton trait quand tu dessines, tes gestes de peintre, ton attitude… Tu me plais quoi ! Et comme je ne sais pas comment dire ces choses là, alors j’ai bu un peu de la bière que tu m’as mise sous le nez. D’habitude je suis un tendre et je parle bien tu sais, mais là…
– …
– J’ai pas l’habitude de boire de l’alcool. Je ne bois que de l’eau, j’ose pas le dire.
– …
– J’aime l’eau. Voilà, c’est dit.
– …
– Je suis un marin qui aime l’eau. Un marin d’eau douce.
– …
– Bon allez, tu dis plus rien… Allez quoi ! J’ai échoué ? C’est le total naufrage?
Bon… alors je replonge et je te laisse bosser et puis tiens, je t’embrasse dans le cou pour finir.
– C’est intime ça !
– Pas autant que tes doigts qui m’ont peint tout entier et caresser point par point.
– Vu comme ça, c’est sûr !
– Toi et moi on est liés.
– Je crois bien.
– On s’aime non ?
– Je crois bien.
– Pour de vrai ?

C’est précisément à ce moment-là que j’ai plongé mon pinceau dans l’eau pour le rincer et que je repris mes esprits. “Pour de vrai” avait-il demandé ? Je l’ai vraiment entendu ? Je crois bien.

Atelier du jour »

En musique et en cours de montage…

Atelier du jour »

alice

Voilà deux jours et une nuit que je passe devant mon chevalet et devant les yeux bleus d’Alice qui me fixent. Elle semble me parler et parfois j’entends ses interrogations.
– Pourquoi l’eau ?
– Parce que, Alice, tes yeux sont aussi clairs que l’eau.
– Pourquoi un chat blanc au-dessus de moi ?
– Parce que dans le conte de notre cher Lewis, il y a un chat qui apparait et disparait, alors cet animal blanc sur fond blanc semble s’effacer…
– J’aime bien les lettre blanches de mon prénom.
– Merci !
– Alors que j’ouvre les yeux pour la première fois, je découvre ton atelier, c’est donc là que je suis née, parmi ces papiers, ces peintures, ces couleurs et ce désordre qui me rappelle un peu le bazar du roman d’où je viens.
– Tu ne seras pas dépaysée comme ça !
– J’aime bien ces roses que tu as parsemé autour de moi, elles sentent si bon.
– C’est de la peinture, ça ne sent rien.
– Quel manque d’imagination !
– Pardon ! C’est vrai qu’on a tendance à oublier un peu trop vite les sensations d’une image, de la pensée… C’est l’âge qui veut ça !
– J’ai pas envie de grandir.
– Je te comprends ! Moi non plus. L’avantage chez toi, c’est que tu seras toujours une jeune fille. Tu es fixée à jamais dans cette histoire et tu enchanteras toujours les enfants, de tous les pays et pour des générations à venir.
– Une merveille !
– Voilà peut-être d’où vient ce titre ?
– Peut-être !
– Allez zou, je te demande de faire silence à présent, il faut que j’arrange ce qui t’entoure, changer les couleurs de ta robe pour y mettre des dessins cachés, ajouter une fiole et un petit gâteau, et enfin, que je te rende belle, aussi belle que dans mon imagination.
– Merci pour tout ça !
– De rien Alice. Je t’adore !

alice_2

 

 

Atelier du jour »

alice

Mon « petit mousse » n’est pas encore terminé que j’envisage déjà de plonger un nouveau personnage dans une baignoire ! C’est en préparation sur ma table de travail… Son nom ? Des indices sont ici très visibles !

Atelier du jour »

marin

Il pleut dehors, il pleure dedans… Petit accident sans gravité ce matin sur le chevalet, de l’eau a coulé d’un manche de pinceau mal essuyé juste sous l’œil de mon personnage !
Mon marin serait-il triste ? L’eau du bain viendrait-elle de ses pleurs ? Ou alors l’eau du bain a éclaboussé sa joue. Oui, c’est plutôt ça, c’est l’eau du bain…

Atelier du jour »

petit_mousse - copie

Quelques lettres blanches reçues ce weekend sont collées sur la toile. Blanc sur blanc, elles ne se révèlent qu’avec la lumière.
Il peut dehors, il y a de l’eau sur mon chevalet et « Le petit mousse » est en cours de finition…

Atelier du jour »

J’ai reçu ce matin dans ma boîte aux lettres une pochette surprise avec de quoi m’inspirer pour mon travail en cours, et aussi… chausser mes pieds !
Merci à Fabienne pour Frida, pour cette enveloppe remplie de « lettres aimées », oiseaux à accrocher, sachets de thé… De quoi accompagner nos deux univers pour notre prochaine exposition commune !

lettres_aimees

Atelier du jour »

atelier

Le travail reprend de plus belle à l’atelier. Miss Inspiration est revenue me chatouiller les pinceaux et je m’aventure vers des histoires d’eau…
A suivre…

tatoo

poissons_rouges

Inspiration en infusion »

inspiration

J’ai des amis formidables. On me souhaite du bonheur et de l’inspiration, et tout ça est dit avec des fleurs. Du muguet d’un côté et de la menthe verte, verveine, matricaire et calendula de l’autre.
Une tisane pour être de nouveau inspiré, c’est toute une poésie au fond d’un bol. Des fleurs pour retrouver mes pinceaux…
Je dois avouer que cette dédaigneuse Inspiration m’est revenue le matin même du 1er mai ! Comme quoi, la fête du travail…
Dans ces nouvelles peintures, il y aura des fleurs, des fruits, des poissons rouges, du café, une bière, des cœurs qui vont battre et des histoires d’eau.
A suivre…

Atelier du jour »

atelier_30_04

Je dois bien l’avouer, l’inspiration me manque depuis quelques semaines. Mis à part deux ou trois pièces réalisées et mes sachets de thé que je continue de peindre quotidiennement, pas d’envie, pas d’imagination, pas de thème en vue… Et trois expositions sont prévues dans les prochains mois. Mais ce weekend, j’ai acheté des toiles de 120 par 40 cm, et ce format pas très classique m’inspirera sans doute des choses inhabituelles. Sans doute… Ou peut-être…
L’inspiration n’en fait qu’à sa tête, et nous sommes bien démunis face à son silence. J’attends qu’elle frappe de nouveau à ma porte et je lui sourirai alors en lui souhaitant la bienvenue ! Amoureusement.

Atelier du jour »

Mon atelier ce soir…
C’est un peu comme s’il y avait eu un courant d’air par ici, mais malgré le désordre apparent, je sais exactement où chaque chose se trouve. Honte ?! Ben non, même pas ! Un atelier, ça respire, ça ébouriffe, ça rassure, on y espère, on s’y inquiète aussi un peu, on y mange parfois sur le pouce entre deux coups de pinceaux parce qu’on a trop envie de poursuivre son travail, on y boit du thé, on y écrit, on y dessine, on y croque, on s’y attendrit et on s’émeut, on y est amoureux, on y souffre, on y sourit, on s’y retrouve tôt le matin en caleçon, à peine réveillé ou bien tard le soir à veiller, d’ailleurs ici la musique ne s’arrête qu’à l’heure du coucher, et puis on y rêve, on étudie, on lit, on cherche, c’est un peu secret et personne n’y entre facilement ou alors juste un peu et pas trop longtemps, c’est l’endroit où l’on se doit de dire la vérité, de dépeindre ses sentiments et de s’y installer avec envie, c’est comme une maison, un déjeuner sur l’herbe, un quatre-heures gourmand partagé, un voyage inattendu, l’immensité du désert et ses promesses à venir, le chant d’un oiseau au lever du jour, une caresse sur la main ou un baiser dans le cou…
Un atelier c’est comme la vie.

atelier

Terre chinoise »

Après deux jours entiers à travailler la terre, voici la naissance d’une chinoise fleurie. En attendant le travail d’engobes, de motifs et de couleurs…
Mettre des formes dans mon travail, imaginer mon travail en volume puis inventer d’autres couleurs, d’autres histoires, d’autres dessins.

terre_chinoise