Autoportrait de nuit

autoportrait_2

22h45, fin d’une journée de travail à l’atelier. Comme il reste un peu de peinture sur ma palette, alors je prends au hasard un bout de carton bleu pour jeter quelques derniers coups de pinceaux. Juste en face, un petit miroir où je vois cette lumière de nuit dessiner des ombres fortement contrastées sur les traits de mon visage. Alors c’est décidé, comme il est tard, l’exercice du jour sera d’exécuter un autoportrait en moins de 15 minutes. Les ombres seront la réserve du carton bleu foncé, il ne restera donc à travailler que les lumières. Pari gagné en 13 minutes 50 !
Le lendemain matin, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne comme écrivait notre cher Hugo, le ciel comme la terre de Ternand étaient d’un bleu foncé avec un peu de rose à l’horizon, comme un écho à ce portrait fait quelques heures plus tôt.

oingt

 

Une réflexion sur « Autoportrait de nuit »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *