« Viva la vida »

Nous jouerons le spectacle « Viva la Vida » le dimanche 25 février dans l’atelier-Galerie de notre amie céramiste Martine Meyrieux. Vous trouverez toutes les informations sur la double affiche que voilà.

C’est toujours un grand plaisir pour nous de se retrouver pour plonger dans cette histoire, ces chants, cette musique, les lettres de Frida et les émotions que tout cela suscite. Voir les yeux du public, le silence qui règne à chaque fois…

Peut-être nous verrons-nous à cette occasion ?

Galerie

Aujourd’hui 4 février, pour ce premier dimanche du mois, ma galerie sera exceptionnellement fermée.
Mais cela ne nous empêchera pas de fêter les Véronique, Vanessa, Gilbert et Bérénice.
Le dicton du mois : « À la saint Véronique, marchands de marrons plient boutique »
Rendez-vous la premier dimanche de mars !

Drouot

J’avais une vingtaine d’années, j’adorais la peinture classique et l’étude anatomique, la mythologie… Voilà que réapparait cette aquarelle peinte à cette époque là, en vente aux enchères hier chez Drouot ! Ce n’est pas Ganymède comme indiqué mais Prométhée qui fut dévoré par un aigle. Ce tableau faisait partie d’une exposition intitulée « Les amours blessées ».
Curieuse impression, de revoir un ancien travail, fait à une époque douloureuse pour moi, assister à la vie des œuvres qui passent de main en main, d’un foyer à un autre… des œuvres qui vivent leurs vies sans nous… Qu’adviendra-t-il de celle-ci ? Sur quel mur sera-t-elle exposée ? Quels nouveaux regards se poseront sur elle ? Une fois partie, une peinture ne nous appartient plus vraiment.

Viva la Vida

Voilà réunies toutes mes petites affaires pour ma performance dans le spectacle Viva la Vida que nous jouerons demain, samedi 25 novembre. Palette, peintures et pinceaux, fleurs artificielles, marionnette squelette, photo de Frida, ma tenue…
La musique est dans ma tête et ma peinture ancrée au bout de mes doigts.
Ce sera à 16h au cinéma de Montrottier 69770. Resa au 06 72 36 10 49

Ouverture Galerie

Demain 1er octobre et premier dimanche du mois, ma galerie sera ouverte de 14h à 18h (Maison du Chat Perché à Ternand 69620)
Si vous voulez (re)voir quelques pièces de notre exposition « Je vous écris au passé recomposé », elles seront toutes accrochées aux cimaises de ma galerie. Il faudra juste trouver un accrochage harmonieux avec tout ce qui se trouve encore au sol aujourd’hui !

EXPOSITION

C’est aujourd’hui que commence notre exposition « Je vous écris au passé recomposé ».
Une correspondance qui a mis un an à éclore, d’un atelier à l’autre. Nous avions envie de nous plonger tous deux dans l’histoire de l’art et réinterpréter avec nos sensibilités les œuvres qui nous enchantent.

La photographie fut un support indispensable pour fixer au gré des saisons la nature et les végétaux qu’il fallait à Cristiana pour élaborer vêtements et coiffes. Ses créations inspirées par Calder, Brancusi, Braque, De Senlis, Durer… ont pour structures des feuilles, branches, capsules et coques, fleurs… Et pour notre travail à quatre mains, elle a imaginé des compositions comme des enluminures autour de tableaux inspirés pour la plupart de l’époque de la Renaissance italienne.

La sculpture a permis à Christophe de mettre en volume certaines œuvres classiques tout en réinventant les histoires autour de chacune d’elles.

Enfin, les peintures plus ou moins détournées de leur contexte initial, racontent des moments intimes, parfois tendres et doux, parfois sombres et ombrageux, comme la vie. Du Caravage à Basquiat, en passant par Picasso, Vélasquez, Klimt, Chagall ou Matisse, Christophe nous fait voyager dans les pas de ces maitres, mais avec son propre regard.

Nous vous invitons à tourner les pages de ce voyage en couleur, à relire avec nous ce passé recomposé, comme dans un musée imaginaire inventé pour cette occasion.

Flandrin à l’atelier

Ce tableau d’Hippolyte Flandrin, accroché aux cimaises du musée des Beaux-arts de Lyon, me fascine à chaque visite. Le « raccourci », cette perspective appliquée à la figure humaine, est l’un des exercices les plus difficiles à mes yeux. Ici, il s’agit des jambes du « Jeune berger assis », et c’est assez vertigineux de complexité. Avec appréhension, je rêvais de me confronter un jour à lui. C’est aujourd’hui et j’en suis ravi.
A retrouver dans deux jours dans notre exposition « Je vous écris au passé recomposé ». Ternand, 69620.

« A fleur de peau »

Les dates de ma prochaine exposition approchent… Et j’ai hâte de partager ce magnifique lieu avec deux artistes que j’aime infiniment, pour leur travail respectif mais aussi pour les personnes qu’elles sont, belles et lumineuses. Mettez tout cela dans l’un des plus beaux villages de France, Carennac (situé dans la vallée de la Dordogne, en région Occitanie), et vous avez là de quoi faire une belle excursion jusqu’à nous !
Voici l’affiche de notre exposition « A fleur de peau », avec tous les renseignements nécessaires.
A bientôt !?

Fête des mères

En écoutant le dernier album d’Albin de la Simone, petite merveille, il y a la chanson « Petit petit moi » où ces paroles si justes font écho à ce que je ressens en regardant certaines photos de mon enfance et plus particulièrement celle-ci, où je suis sur les genoux de ma mère. Il chante :
« La photo que je vois
cet enfant dans tes bras
je ne le reconnais pas
tu me dis que c’est moi
Je te reconnais toi
ta beauté lumineuse
hardie et valeureuse
heureuse je ne sais pas
Il a bien de la chance
ce petit petit moi
qui savoure en silence
un moment dans tes bras
qu’un jour il oubliera… »

Tendresse immense pour la mienne qui est toujours aussi lumineuse.
A dans quelques jours…