Sylvette, un modèle de Picasso

Elle est belle Sylvette. Elle était magnifique à 19 ans, elle l’est toujours à presque 80 printemps. On dirait une petite fille avec ses yeux bleus étonnés, ses larmes, émue devant un des sublimes portraits que Picasso fit d’elle, ses petites tresses blondes et son grand sourire…
Alors que la Kunsthalle de Brême réunissait l’année dernière la plupart des portraits qu’elle a inspirés à Pablo Picasso, Sylvette David était de retour à Vallauris et Antibes.
Elle avait dix-neuf ans, la pureté d’une vestale, la blondeur d’une Bardot. Le même air mutin, avec un détail en plus que Pablo Picasso a tout de suite remarqué : sa queue-de-cheval. Fasciné, l’artiste l’a peinte, dessinée et sculptée. Soixante ans plus tard, à la veille d’une exposition qui rassemblait en Allemagne la plupart de ces œuvres, Sylvette David revient sur son passé et raconte les portraits qui ont changé le cours de sa vie et sa rencontre avec le peintre.
Un magnifique portrait de femme.
A voir durant 7 jours en replay sur Arte :

Une réflexion sur « Sylvette, un modèle de Picasso »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *