Disparition de Jacques Truphémus

truphemus_2

Disparition du peintre lyonnais Jacques Truphémus (25 octobre 1922 / 8 septembre 2017) Celui qui m’a fait aimer la nature morte que je trouvais trop froide avant de connaitre son travail sur la couleur et la matière.
Le peintre Balthus le considérait comme l’un des plus grands peintres français. Dans une lettre qu’il lui adressait en 1986, Balthus déclarait à Truphémus : “Vous appartenez à une espèce en voie de disparition ! Vous voyez en peintre. Et vous vivez à travers votre peinture. Vous appartenez à la lignée de Morandi et certains de vos paysages me font penser à Giacometti – tout en étant essentiellement Truphémus – c’est-à-dire unique. »
J’en avais parlé ICI lors de sa rétrospective de Lyon.

2 Commentaire(s)

  1. Cette oeuvre est accrochée chez moi !
    C’est un pur chef d’oeuvre.
    Une peinture de l’Âme !

    Edward | Jan 29, 2018 | Répondre

  2. Quel bonheur que de pouvoir vivre avec une œuvre de Truphémus comme celle-ci !

    Christophe Renoux | Mar 7, 2018 | Répondre

Poster un Commentaire