Ombre sur la 8eme journée du faux timbre d’artiste

Voici le message de Tony Mazzocchin, organisateur de la 8eme journée mondiale du faux timbre d’artiste, après le refus de la Poste de distribuer les lettres confectionnées. Un service juridique empêche cette distribution.
Et quand on pense que le musée de la Poste de Paris demande à être le destinataire de la prochaine JFTA !
Nous attendons que les deux parties s’accordent. A suivre…

art_postal_censure

VERGOGNE!!! Le service de tri n’a pas acheminé chez Christophe Renoux les mail-art de la 8ème Journée Mondiale du Faux Timbre d’Artiste… et il les a bloquées et veut les surtaxer et les renvoyer à l’expéditeur (s’il y a adresse) ou au destinataire… Il faut refuser de payer quoi que ce soit autrement cette journée n’aura plus aucune valeur artistique… Je suis outré… C’est un scandale que de boycotter cette belle initiative. Je ferai de mon mieux pour contacter le service juridique de cette belle région viticole (à part leur beaujolais nouveau !) pour les convaincre de livrer les lettres, plus belles les unes que les autres, à leur destinataire… Je n’ai jamais vu que des fonctionnaires prennent en otage des Oeuvres Postales ! J’ai déjà téléphoné à un responsable sans succès, maintenant j’attends le coup de fil du chef du service concerné pour négocier… En attendant, j’ai envoyé des mail-art à plusieurs personnes de ce service de tri avec des faux timbres, naturellement. Vous pouvez en faire autant si l’envie de créer un nouveau faux timbre vous tente.
Tony Mazzocchin

Salvador Mundi

Le dernier tableau peint par Léonard de Vinci, « Salvator Mundi », a été adjugé 450,3 millions de dollars chez Christie’s à New York ce mercredi 15 novembre, pulvérisant ainsi le record de la toile la plus chère du monde.
La maison d’enchères avait estimé à 100 millions de dollars la valeur de cette toile de 65 cm x 45 cm, vendue pour 45 livres seulement en 1958, bien avant qu’elle n’ait été reconnue comme un authentique « Leonardo », en 2005. Le tableau était jusqu’ici propriété du milliardaire russe Dmitri Rybolovlev.

salvador_mundi

Art Postal

art_postal_5

Voici ma lettre et son faux timbre pour cette 8eme journée mondiale du faux timbre d’artiste, à poster demain 16 novembre.
S’écrire à soi-même… Par jeu, pour participer ou pour ne pas s’oublier ?

8eme JMFTA

8_jmfta_3

Quelques auteurs de faux timbres d’artistes ont envoyé à Tony Mazzocchin, organisateur de cette journée spéciale, les photos de leurs envois qui partiront demain par la Poste.
Toutes les lettres reçues seront exposées à la Maison des Expositions de Ternand les 9 et 10 décembre.
Voici quelques unes de ces enveloppes…

8_jmfta_8

8_jmfta_1

8_jmfta_4

8_jmfta_2

8_jmfta_5

8_jmfta_6

8_jmfta_9

 

Pour voir toutes les enveloppes envoyées à ce jour, c’est sur le blog de Tony, et c’est ICI

Gros plan

Regarder de près, de très très près et s’émouvoir des couches invisibles mais indispensables, des coups de pinceaux en épaisseur, des mélanges de couleurs folles, de la simplicité du sujet qui fait toute sa force et de tout l’amour déverser là…
Kees Van Dongen. Femme Lippue, 1909. Musée LaM de Lille.
Kees_Van_Dongen_Femme_lippue_lam_lille

Kitch

kitch

8eme journée mondiale du faux timbre d’artistes

On en parle…
(Dauphiné Libéré)

art_postal_2017

Citation

Texte que l’on peut lire à l’entrée de l’exposition « De Picasso à Séraphine, Wilhelm Uhde et les primitifs modernes » au LaM de Lille (jusqu’au 7 janvier)
Collectionneur, marchand et critique d’art, Wilhelm Uhde a été l’un des premiers amateurs du cubisme, avant de se battre pour la reconnaissance de ceux qu’il nomma les « primitifs modernes » : André Bauchant, Camille Bombois, Séraphine Louis, Henri Rousseau, Louis Vivin, entre autres… En suivant le parcours d’Uhde, depuis sa rencontre avec Picasso jusqu’à sa découverte de Séraphine Louis, le LaM met en lumière une sélection d’œuvres étonnantes provenant d’importantes collections publiques et privées, françaises et internationales.
Une belle exposition à parcourir avant de voir la collection d’art brut du musée.

citation

Site du musée ICI

Mes tableaux chez vous

tableau_chez_vous

Art Postal. 8ème journée du faux timbre d’artiste

art_postal

Enveloppe de Tony Mazzocchin reçue cette semaine

Tony Mazzocchin organise sa 8eme journée mondiale du faux timbre d’artiste.
C’est quoi ? C’est simple, c’est d’envoyer une ou plusieurs enveloppes avec une unique contrainte : un faux timbre à la place de l’affranchissement officiel. A poster uniquement le 16 novembre prochain.
Tony a décidé que ce serait à moi de réceptionner les envois cette année, alors merci Tony pour cette confiance et je serai devant ma boîte aux lettres les prochains jours pour alléger mon facteur au 140 ruelle de l’église à Ternand. L’occasion d’écrire, de dessiner, de s’exprimer, et de glisser un courrier dans une boîte aux lettres, chose que l’on a un peu oublié. Les lettres me seront envoyées pour être exposées en fin d’année.
Et hop, à vos créations !
Vous courriers seront glissés dans la boîte que voilà.

boite_aux_lettres

Toutes les informations ICI

Ouverture Galerie

galerie

Ce premier dimanche du mois, nous serons le 5 novembre et ma galerie sera ouverte de 14 heures à 18 heures, avec un nouvel accrochage (Galerie de la Maison du Chat Perché, 114 ruelle de l’église. Village médiéval de Ternand, 69620)
Le dicton du mois : « En novembre, si la première neige ne prend pas, de l’Hiver elle ne prendra. »

Bon weekend à vous !

Mosaïque

Il fait encore beau ces jours-ci… Je profite du soleil et de ce temps idéal pour continuer ce personnage en mosaïque sur ma terrasse. Avant le froid de l’hiver.
Quelques morceaux de céramique pour l’habiller un peu plus…
On se retrouvera au printemps pour la suite, et pour la fin.

mosaique

mosaique_2

Mes tableaux chez vous

tableau_chez_vous

Jane B chante Marilyn

Pour le plaisir… En 1978, la bellissime Jane Birkin se prenait pour Marilyn.
« My name is… Lolita… ». Et ça lui allait comme un gant.

« People Matching Artworks »

people_matching_artworks_2

« People Matching Artworks », que l’on pourrait traduire par « ces gens assortis aux œuvres d’art » est une série du photographe Stefan Draschan. Elle consiste à montrer des personnes qui, par leurs vêtements, attitudes ou physiques, se confondent avec l’œuvre d’art qu’ils admirent. Une collection que Stefan Draschan alimente au gré de ses visites dans les musées de Paris, Vienne et Berlin.
Ces photographies ne sont aucunement mises en scène, le photographe pouvant rester des heures à étudier son environnement pour trouver la meilleure correspondance possible entre une œuvre et la personne qui l’admire. Un incroyable travail de patience. Ces gens là sont-ils conscients de la situation et de leur ressemblance avec les œuvres d’art ?

« Cela ressemble à un jeu conceptuel génial pour les sombres et ennuyeux dimanches », explique Stephen Draschen.

people_matching_artworks_1

people_matching_artworks_13

people_matching_artworks_11

people_matching_artworks_20

people_matching_artworks_16

people_matching_artworks_9

people_matching_artworks_17

people_matching_artworks_7

people_matching_artworks_3

people_matching_artworks_5

 

people_matching_artworks_12

people_matching_artworks_15

people_matching_artworks_18

people_matching_artworks_4

people_matching_artworks_17

people_matching_artworks_15

people_matching_artworks_6

personnes-assorties-oeuvres-10-005

personnes-assorties-oeuvres-10-003

people_matching_artworks_19

Pour voir le site de Stefan Draschan, c’est  ICI
(Il faut cliquer sur le lien en dessous de chaque photo pour voir la série choisie)

Sur un air de guitare

Scarlatti par Antoine Boyer…
Bon dimanche à vous.

Mes tableaux chez vous

tableau_chez_vous

« Frida. Petit journal intime illustré »

frida_petit_journal_intime_illustre

Une nouveauté en librairie concernant Frida Kahlo. Un bel album magnifiquement illustré où l’on retrouve la vie de l’artiste mexicaine à travers le regard, les pinceaux et les inspirations de l’illustratrice Vanna Vinci.
Le résumé de l’éditeur :
Un petit journal illustré qui revient sur l’art, la vie et les sentiments de Frida Kahlo : son enfance, son accident, son mariage légendaire avec Diego Rivera, sa passion pour une peinture transformée en miroir de l’intériorité. L’histoire extraordinaire d’une femme magnétique, charismatique et créatrice de son image : une icône pop.

Frida

frida_petit_journal_intime_illustre_3

Frida-1

Frida-3

frida_petit_journal_intime_illustre_2

frida_petit_journal_intime_illustre_1

Inspiration

inspiration

Frida Kahlo en BD

Un résumé de la vie de Frida Kahlo, racontée en cinq pages et en bande dessinée.

frida_kahlo_bd_1

frida_kahlo_bd_2

frida_kahlo_bd_3

frida_kahlo_bd_4

frida_kahlo_bd_5