Fête des mères

En écoutant le dernier album d’Albin de la Simone, petite merveille, il y a la chanson « Petit petit moi » où ces paroles si justes font écho à ce que je ressens en regardant certaines photos de mon enfance et plus particulièrement celle-ci, où je suis sur les genoux de ma mère. Il chante :
« La photo que je vois
cet enfant dans tes bras
je ne le reconnais pas
tu me dis que c’est moi
Je te reconnais toi
ta beauté lumineuse
hardie et valeureuse
heureuse je ne sais pas
Il a bien de la chance
ce petit petit moi
qui savoure en silence
un moment dans tes bras
qu’un jour il oubliera… »

Tendresse immense pour la mienne qui est toujours aussi lumineuse.
A dans quelques jours…

Ouverture Galerie

Le premier dimanche arrive et ce 7 mai ma galerie sera ouverte de 14 heures à 18 heures (Galerie de la Maison du Chat Perché, 114 ruelle de l’église. Village médiéval de Ternand, 69620)
Ce jour-là, n’oubliez pas de fêter Domintile, Flavie, Gisèle, Maillard et Sérény.
Dicton du jour : « Mai frileux : an langoureux. Mai fleuri : an réjoui. Mai venteux : an douteux.»

Hier, Viva la Vida

Petit souvenir de notre « Viva la Vida » hier, avec l’installation de la scène, réglages du son et de la lumière… Merci au Café du Jeudi pour son accueil, au public qui a rempli la salle, et puis pour les commentaires touchants à la fin.

Ma Frida recouverte de blanc réapparait toujours à travers le voile de peinture quelques instants plus tard, quand la matière a séché. Elle qui pourtant avait dit « J’espère que la fin est joyeuse et j’espère ne jamais revenir. » On dirait qu’elle ne veut décidément pas disparaître tout à fait.

Viva la Vida

Voilà bientôt notre prochaine représentation de « Viva la Vida ». Chansons, lecture, poèmes et performance artistique autour de Frida Kahlo.
Ce sera au par chez nous, au « Café du jeudi » de Saint-Germain Nuelles, où il n’y a rien à vendre, rien à acheter, tout à partager. Ainsi, chacun apporte quelque chose à manger ou à boire. Les artistes sont payés au chapeau après la représentation.
Ce sera jeudi 4 mai à 20h15 et nous sommes ravis de vous présenter ce spectacle dans la région.

Ouverture Galerie

Demain premier dimanche du mois, ma galerie sera ouverte de 14 à 18h à la Maison du Chat Perché à Ternand 69620. L’occasion de (re)voir la pièce à quatre mains faite en collaboration avec David Mansot, qui vient tout juste de retrouver les murs de la galerie. Notre marin et sa cabane-phare…
Le dicton du jour : « Au moment où commence avril, l’esprit doit se montrer subtil. »

« Viva la Vida », c’est demain !

Me voilà prêt pour ma prochaine performance dans le spectacle « Viva la Vida ».
Ce sera ce samedi 25 mars à 11h à la bibliothèque de Millery (69390), il reste quelques places, à réserver au 04 78 46 12 34, c’est gratuit.
Dans mon panier j’ai glissé peintures et pinceaux, chiffons et bocal à eau, une palette, des croquis, un portrait photographique de Frida, un bouquet de fleurs artificielles, ma marionnette à fils représentant la Mort, un pot de peinture blanche, mon pantalon à bretelles et ma chemise rétro pour la scène, la musique de Lila Downs, un guéridon, un chevalet et une toile blanche… et aussi mon énergie pour être à la hauteur de ce merveilleux spectacle musical signé Josiane Vicard.
A vite !

Atelier Terre

Et voilà. Après un stage de terre durant tout le weekend et du travail rapporter à l’atelier, mes futures pièces en céramiques sont prêtes pour la cuisson. J’ai fait une erreur dès le départ dans le choix de la terre et il a fallu trouver une autre façon de travailler, ce qui m’a obligé de sortir de ma zone de confort pour aller vers autre chose. Et j’ai adoré ce mauvais choix involontaire ! Comme quoi, on apprend toujours de ses erreurs ! Elles sont même parfois nécessaires.

Projet de crédence de cuisine avec mosaïques d’assiettes cassées. Engobe beige sur faïence marron, gravure, peintures d’engobes et pigments.

Ouverture Galerie

Le premier dimanche du mois arrive et ce 5 mars ma galerie sera ouverte de 14 heures à 18 heures.
(Galerie de la Maison du Chat Perché, 114 ruelle de l’église. Village médiéval de Ternand, 69620)
Ce jour-là, c’est la fête des grand-mères alors ne les oublions pas, et puis aussi la fête d’Olive, Olivia, Liv, Kameron, Karin et Aubule.
Dicton du jour :  » Quand mars se déguise en été, avril prend ses habits fourrés. « 

Reculer la fin du monde…

Alors que j’étais en train de travailler sur une peinture classique, j’ai trouvé dans un magazine cette délicieuse facture détaillée, datant de 1873, d’un peintre ayant restauré un tableau religieux. Je vous laisse découvrir cette drôle de pépite ! Moi j’aime beaucoup « Reculé la fin du monde, vu qu’elle était beaucoup trop proche » pour 4 francs 48 !

Ouverture Galerie

Le premier dimanche du mois arrive et ce 5 février ma galerie sera ouverte de 14 heures à 18 heures. Il y aura du soleil dehors et puis dedans aussi.
(Galerie de la Maison du Chat Perché, 114 ruelle de l’église. Village médiéval de Ternand, 69620)
Ce jour-là, n’oubliez pas de fêter Agathe, Tilla et Zoilo.
Dicton du jour : « A Sainte-Agathe va à ta vigne, si ce n’est pour y travailler, du moins pour y déjeuner« 

« La légende des chats de Ternand » 2eme !

Nouveauté !
Voici la deuxième édition de mon livre « La légende des chats de Ternand », écrite par mon oncle instituteur. Un livre qui a souvent servi de support dans les écoles car il y est question des guerres de religion, du Baron des Adrets qui fit des ravages dans la région, de la peste, mais aussi une histoire d’amour avec les chats ! Une légende qui expliquerait pourquoi il y a tant de chats dans mon village !
Disponible ce dimanche 18 décembre dans ma galerie qui sera ouverte de 14h à 18h.

Duo improvisé

Étrange mélange de réalité et de reflets dans le verre d’un de mes tirages photographiques, hier soir au crépuscule. La lumière était belle et le résultat étonnant. Je me suis alors amusé à m’imaginer modèle du Caravaggio le temps de ces trois images, en lien avec Arnaud, le modèle photographié.
Duo improvisé pour peinture revisitée.

Performance

Ce samedi, la journée autour de Frida Kahlo s’est déroulée à merveille. Un public nombreux est venu voir mon exposition, il y eut beaucoup d’intérêt, de questions, d’échanges et…. d’attente concernant ma performance !
L’attente derrière le rideau fut un peu douloureuse, comme les premiers instants sur la scène. Mais la musique et la merveilleuse voix de Lila Downs me guidaient et ma main est devenue plus sûre, grâce aussi à un public concentré qui semblait retenir son souffle. J’entendais derrière mon dos ce grand silence. Une fois le point final jeté sur la toile, la lumière s’est éteinte et Josiane est entrée en scène. La lecture des lettres de Frida écrites tout au long de sa vie, les chansons qui suivirent interprétées par une sublime voix ont envahi la salle d’une émotion palpable. Des cœurs chavirés, quelques pleurs… La délicatesse de Josiane lisant des mots parfois difficiles… Les mélodies sur le piano de Françoise… Ce fut poignant. A la dernière note de musique je suis remonté sur la scène pour peindre un énorme cœur autour de mon portrait, que j’ai finalement recouvert de blanc. Entièrement. Sans le voir, j’ai bien senti que public réagissait vivement. Les applaudissements pour nous trois éclatèrent.
Ensuite, j’ai eu mille questions sur cette fin « tragique » ! « Comment avez-vous pu détruire votre œuvre ? », « Quel dommage ! », « Quelle violence ! », « Quel courage ! », « Sacrilège ! », « J’en ai eu mal au cœur », « Expliquez-nous »… Alors voilà. La vie de Frida Kahlo n’était-elle pas violente ? Ma Frida est toujours là, la peinture exposée durant une heure n’a-t-elle pas été « imprimée » dans les rétines, donc toujours présente ? Elle existe toujours un peu. Effacer quelque chose ça symbolise aussi l’impermanence des choses. Une page blanche, c’est comme une fin mais aussi comme une nouvelle histoire à écrire, une suite à inventer… De nouveaux rêves à venir.

« Viva la Vida »

Oui. J’ai dit oui. Je me suis entendu dire oui comme s’il s’agissait de quelqu’un d’autre. Monter seul sur une scène et faire une « performance », celle de peindre devant un public ! Je vais le faire pour la merveilleuse et délicate Josiane, pour être un peu aux côtés de Frida Kahlo et pour la vida, el amor, la pasión… Alors j’ai répété de nombreuses fois, effacé et repréparé ma toile à l’infini… Ce sera ce samedi à Sathonay-Village. À 14h ouverture de mon exposition autour de Frida Kahlo (grand merci à mes collectionneurs qui m’ont prêté leurs tableaux pour l’occasion) 19h spectacle « Viva la Vida » et à 20h, le vernissage pour vous rencontrer et parler de tout ça. Entrée libre et gratuite.
A samedi ?